Les députés caquistes Robert Bussière (Gatineau), Mathieu Lacombe (Papineau) et Mathieu Lévesque (Chapleau) ont rencontré les médias de la région lundi matin.

«Beaucoup de réalisations» en Outaouais, affirme la CAQ

Les trois députés caquistes de l’Outaouais estiment avoir «beaucoup de réalisations» à leur actif malgré la courte période qui s’est écoulée depuis l’arrivée de leur parti au pouvoir.

Le ministre Mathieu Lacombe (Papineau) et ses collègues députés Mathieu Lévesque (Chapleau) et Robert Bussière (Gatineau) ont tous trois fait leur entrée à l’Assemblée nationale cet automne. Les derniers mois ont donc «été riches en émotions», a confié M. Lacombe.

Même si la session parlementaire n’a duré que deux semaines , les élus régionaux de la CAQ affirme que le gouvernement «livre la marchandise», tant sur la scène provinciale qu’en Outaouais.

En tant que ministre de la Famille, M. Lacombe a notamment souligné que les familles recevront davantage d’argent de Québec pour un deuxième ou un troisième enfant, que la contribution additionnelle pour les frais de garde a été gelée - un premier pas vers «l’abolition complète» - et que près de 1700 nouvelles places subventionnées en service de garde ont été crées à l’échelle provinciale, dont 156 en Outaouais.

Pour sa circonscription de Papineau, Mathieu Lacombe estime que les différents dossiers sur lesquels il travaille progressent bien, qu’il s’agisse de la construction d’un école primaire à L’Ange-Gardien, des services au CLSC de Val-des-Bois ou encore de la couverture médicale à l’urgence de Saint-André-Avellin. L’élargissement de l’autoroute 50 demeure par ailleurs «la priorité» régionale, a-t-il mentionné.

Le ministre responsable de l’Outaouais affirme donc que ses collègues et lui ont «fait du chemin» au cours des deux derniers mois. «On ne peut pas s’attendre à ce que tout soit réglé et à ce qu’on ait des réponses à tous ces problèmes-là aujourd’hui, a-t-il souligné. Mais je pense qu’on fait la démonstration que les dossiers progressent vite, qu’on les a pris en main et qu’on travaille très fort pour que nos priorités et nos engagements se concrétisent.»

Dans Chapleau, Mathieu Lévesque a indiqué que sa priorité demeure l’arrivée d’une appareil d’imagerie par résonance magnétique à l’Hôpital de Gatineau, un projet qui devrait «se réaliser en 2019», a-t-il mentionné.

Son collègue Robert Bussière a pour sa part insisté sur l’importance de prolonger l’autoroute 5 d’environ 1,2 kilomètre vers le nord et sur les besoins en services de santé dans le nord de sa circonscription puisqu’il s’agit, dit-il, d’un secteur «qui souffre énormément».