La ministre des Transports de l'Ontario, Caroline Mulroney

Autoroute 138: le gouvernement entend agir, mais quand?

La ministre des Transports de l’Ontario, Caroline Mulroney, a demandé à ses employés d’étudier des mesures qui pourraient améliorer la sécurité le long de l’autoroute 138, menant vers Cornwall, à la lumière de l’accident mortel qui y est survenu lundi. Quatre projets ont déjà été proposés, mais on ne sait toujours pas quand débuteront les travaux.

En début de semaine, « la ministre Mulroney a eu une rencontre productive avec le maire et le maire adjoint de Stormont Sud pour discuter des besoins en transports dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry (SDG) », a indiqué un employé du ministère dans un courriel envoyé au Droit, jeudi. 

Parmi les plans proposés par le ministère des Transports, l’autoroute 138 devrait notamment être dotée d’un rond-point à l’intersection de la route Headline. 

Des améliorations mineures doivent être apportées à l’intersection de la rue Dundas, incluant des mesures pour aider à protéger le mur du cimetière historique de St. Andrews. 

À LIRE AUSSI: Autoroute 138: l’Ontario tarde à donner une réponse

Des voies de dépassement d’environ deux kilomètres doivent aussi être ajoutées à la hauteur de Monkland ainsi qu’aux alentours des routes Myers et McPhail, dans les deux directions. 

Toutefois, aucune date n’a encore été imposée pour la concrétisation de ces projets. 

« Le calendrier de construction de ces améliorations identifiées dans notre évaluation environnementale est sujet à approbation », indique le ministère, en ajoutant que « la protection de la sécurité des usagers de la route est primordiale ». 

Le président des Comtés unis de SDG insatisfait

« La meilleure solution pour régler le problème de la sécurité, c’est une autoroute à quatre voies », soutient le président des Comtés unis de SDG, Frank Prevost. 

M. Prevost devra se contenter de ces quelques modifications, mais celui-ci doute de leur efficacité. 

« Mon frère a perdu sa femme sur cette autoroute il y a quelques années. C’est pour ça que ce problème est important pour moi », a-t-il dévoilé en entrevue téléphonique au Droit

Toutefois, le président des Comtés unis de SDG se dit confiant que la ministre Mulroney est à l’écoute des inquiétudes des élus, et qu’elle est consciente que quelque chose doit être fait rapidement pour réduire le nombre d’accidents sur cette autoroute. 

Par ailleurs, selon le ministère, les deux espaces de stationnement pour le covoiturage installés au cours de la dernière année à St.Andrews et à la hauteur de l’autoroute 401, à Cornwall, sont « bien utilisés ». 

Ces espaces sont les seules modifications qui ont été apportées dans le cadre des améliorations identifiées dans l’évaluation environnementale du gouvernement ontarien à cet endroit. 

M. Prevost espère que les travaux pourront être terminés d’ici l’été.