Le chef du NPD, Jagmeet Singh.

Anciens combattants : la motion du NPD adoptée à l’unanimité aux Communes

L’appel à l’aide du Nouveau Parti démocratique (NPD) au nom des anciens combattants a été entendu à moins d’une semaine du jour du Souvenir.

Libéraux, conservateurs et bloquistes ont appuyé une motion néo-démocrate, mardi, pour forcer le gouvernement à dépenser le budget alloué chaque année pour les services aux anciens combattants, alors que le ministère peine à répondre à la demande.

Une injustice, selon le chef du NPD, Jagmeet Singh.

« Maintenant, nos attentes, c’est que le gouvernement va arrêter cette pratique de promettre du financement, mais de ne pas utiliser ce financement », a-t-il déclaré.

La motion exige que soient reportées les sommes inutilisées par le ministère au prochain exercice financier « jusqu’à ce que le ministère atteigne ou dépasse les 24 normes de service qu’il a lui-même déterminées ».

Les néo-démocrates ont reproché lundi au gouvernement libéral de ne pas avoir dépensé une grosse somme d’argent destinée aux services pour les anciens combattants alors que ceux-ci en ont besoin.

Cette somme s’élèverait à 372 millions $ depuis 2016.

Un rapport sur les normes de services du ministère des Anciens combattants démontre que les fonctionnaires échouent à respecter les délais pour répondre aux demandes d’invalidité et de soins de longue durée.