Gabriel Nadeau-Dubois porte un coquelicot blanc par-dessus le coquelicot rouge soulignant la mémoire des combattants canadiens morts au champ d’honneur.

Militaires outrés par le coquelicot blanc de GND

À l’approche du jour du Souvenir, des militaires et ex-militaires sont outrés par le geste de Gabriel Nadeau-Dubois, qui porte un coquelicot blanc par-dessus le coquelicot rouge soulignant la mémoire des combattants canadiens morts au champ d’honneur.

Jonathan Wade, un vétéran de la guerre en Afghanistan en 2009 et de la mission de paix en Haïti en 2010, a même écrit une lettre au député de Québec solidaire sur le réseau social Facebook pour lui faire part de son indignation et de celle de plusieurs ex-collègues.

«Premièrement, je n’ai rien contre le coquelicot blanc, qui existe depuis les années 30 et sert à rappeler le souvenir des victimes civiles de la guerre. Cependant, il y a une façon de le porter sans essayer de lancer un message politique», a déclaré M. Wade au Soleil.

Car pour lui, le geste consistant à placer un coquelicot blanc par-dessus un coquelicot rouge vise clairement à lancer un message antimilitariste envers le souvenir des soldats. 

«Je suis d’accord pour que quelqu’un porte le coquelicot blanc, mais qu’il le porte à côté du coquelicot rouge et non par-dessus, de façon à honorer autant les civils que les militaires. Le coquelicot rouge ne veut pas dire qu’on est proguerre. Le jour du Souvenir est plutôt une journée où on laisse tomber toute politique pour se remémorer les hommes et les femmes morts au champ d’honneur pour les libertés que l’on a aujourd’hui», enchaîne-t-il.

Celui qui a été blessé en Afghanistan et a reçu la médaille du sacrifice indique que plusieurs de ses ex-collègues partagent son point de vue. «Je suis sur deux groupes Facebook de militaires et ma lettre a reçu des centaines et des centaines d’appuis. La plupart des vétérans prennent ce geste comme un manque de respect. Ils trouvent très difficile de voir ce comportement de la part d’un député.»

Réponse attendue

Au moment d’écrire ces lignes, Gabriel Nadeau-Dubois n’avait pas encore répondu à Jonathan Wade. Cependant, son porte-parole Jérémie Bédard-Wien a assuré qu’il le ferait au cours des prochains jours.

«M. Wade a envoyé son message sur la page Web de Gabriel Nadeau-Dubois, qui n’est pas la meilleure voie de communication», a déclaré M. Bédard-Wien pour expliquer pourquoi le député n’avait pas encore donné de réponse à l’ancien militaire.

M. Bédard-Wien a cependant répété que pour Québec solidaire, il est clair que le fait de porter le coquelicot blanc par-dessus le coquelicot rouge «appuyait autant l’hommage rendu aux vétérans qu’aux victimes de la guerre».

«On ne veut pas mettre l’un au-dessus de l’autre», a-t-il déclaré au Soleil. Placé devant le fait que c’était pourtant exactement ce que M. Nadeau-Dubois faisait avec les coquelicots, M. Bédard-Wien a justifié le tout par une question d’espace. «Il est difficile de trouver de l’espace sur une boutonnière», conclut-il.

-----

SYMBOLE PACIFISTE NÉ EN 1933

C’est en 1933, au Royaume-Uni, qu’ont été produits les premiers coquelicots blancs, créés comme symboles de paix et d’espoir de la fin de toutes les guerres.

La Guilde des femmes coopératives a été la première à les distribuer, puis l’organisation pacifiste Peace Pledge Union a pris la relève. Plusieurs organisations opposées à la guerre font maintenant partie du mouvement.

Même si le coquelicot blanc n’a pas été créé pour offenser la mémoire des soldats décédés durant la Première Guerre mondiale, plusieurs vétérans estimaient toutefois à l’époque qu’il diminuait l’importance de leur contribution et la signification du coquelicot rouge.

La BBC, télédiffuseur et radiodiffuseur public du Royaume-Uni, rapporte d’ailleurs que la Légion royale britannique avait refusé d’être associée à la production du coquelicot blanc et que certaines femmes avaient perdu leur emploi dans les années 30 pour avoir porté ce symbole.

L’ex-première ministre britannique Margaret Thatcher avait aussi déjà déclaré qu’elle n’appréciait pas du tout le coquelicot blanc.