Gilles Duceppe doit rencontrer la presse jeudi à 13h, à Montréal.

Gilles Duceppe quitte la direction du Bloc

Gilles Duceppe annoncera jeudi qu'il quitte la direction du Bloc québécois, affirment divers médias, dont La Presse et Radio-Canada.
Ainsi, un peu plus de 48 heures après un résultat aux élections fédérales décevant, mais meilleur que plusieurs anticipaient il y a quelques mois, M. Duceppe tirerait sa révérence.
Le Bloc a obtenu dix sièges, comparativement à quatre aux élections de 2011, mais a atteint un creux dans les suffrages exprimés jamais vu pour la formation souverainiste.
Selon La Presse, l'avocat Rhéal Fortin, élu lundi dans Rivière du Nord, dans les Laurentides, serait désigné chef intérimaire pour les travaux parlementaires à venir.
Mercredi, le chef péquiste Pierre Karl Péladeau avait dit souhaiter que M. Duceppe demeure à la tête du Bloc québécois. M. Péladeau faisait valoir l'expérience politique de M. Duceppe et sa maîtrise des dossiers fédéraux et de la question des intrusions d'Ottawa dans les compétences des provinces.
Mardi, M. Duceppe, qui n'a pas réussi à se faire élire dans la circonscription montréalaise de Laurier-Sainte-Marie, avait déclaré qu'il annoncerait jeudi sa décision concernant ses fonctions à la tête du Bloc.
Un point de presse est prévu à 13 h, à Montréal.
M. Duceppe était sorti de sa retraite cet été, avant le début de la campagne électorale, pour prendre le relais du chef d'alors, Mario Beaulieu. Celui-ci a été élu député de la circonscription de La Pointe-de-l'île, lundi.
Au lendemain du scrutin, M. Duceppe avait concédé que les résultats n'étaient pas «à la hauteur» de ses attentes, et avait dit vouloir discuter avec l'ensemble des candidats et les instances du parti avant de faire connaître ses intentions quant à son avenir comme chef.