La porte du Canada va bientôt se fermer, laissant beaucoup de personnes sans options apparentes pour rentrer chez elles.
La porte du Canada va bientôt se fermer, laissant beaucoup de personnes sans options apparentes pour rentrer chez elles.

Plusieurs vols prévus cette semaine pour les Canadiens à l’étranger

La Presse Canadienne
La porte du Canada sur le monde s’est ouverte lundi, alors que le gouvernement a annoncé de nouveaux vols pour rapatrier les voyageurs bloqués à l’étranger, mais il est clair que cette porte va bientôt se refermer, laissant beaucoup de personnes sans options apparentes pour rentrer chez elles.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé plusieurs nouveaux vols pour ramener au pays des Canadiens en provenance d’Afrique du Nord, d’Europe et d’Amérique latine en raison de la pandémie de la COVID-19.

Des Canadiens bloqués à l’étranger ont lancé des appels désespérés sur les médias sociaux, car ils ont été pris de court en apprenant la fermeture des frontières dans un effort pour endiguer la propagation du virus.

Malgré les nouveaux vols, le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a déclaré dans une entrevue à la radio de CBC qu’il ne serait pas possible pour le gouvernement de rapatrier tous les Canadiens bloqués à l’étranger. M. Champagne a expliqué qu’il était extrêmement complexe de négocier avec les gouvernements étrangers pour les droits d’atterrissage, entre autres.

Le premier ministre Trudeau a pour sa part indiqué que l’annonce de nouveaux vols ne devrait pas être interprétée comme une sorte de nouvelle norme. Il a exhorté les Canadiens à l’étranger à poursuivre leurs propres recherches pour trouver des vols et à s’inscrire auprès du gouvernement afin qu’ils puissent recevoir les mises à jour appropriées.

«Vous devez le faire si vous ne l’avez pas déjà fait», a déclaré Justin Trudeau lundi lors de sa conférence de presse quotidienne devant sa résidence d’Ottawa.

«Pour les Canadiens bloqués à l’étranger, nous travaillons avec les compagnies aériennes pour ramener les gens chez eux. Les gens devraient revenir par des moyens commerciaux tant qu’ils sont encore disponibles.»

Pendant ce temps, Air Canada, Air Transat, WestJet et Sunwing ont toutes des vols prévus cette semaine, a déclaré le premier ministre Trudeau.

Cela comprendra trois nouveaux vols d’Air Canada pour ramener des Canadiens du Pérou, qui a par ailleurs fermé son espace aérien.

Deux autres vols d’Air Canada devraient rapatrier dans les prochains jours des Canadiens qui sont au Maroc, a indiqué le premier ministre.

Un vol d’Air Canada vers l’Espagne est également confirmé, tandis qu’Air Transat a été autorisée à effectuer deux vols vers le Honduras et un vers l’Équateur, un vers le Salvador et un vers le Guatemala.

Aux Canadiens qui reviennent au pays et qui font l’accolade à leurs proches ou encore qui se dirigent directement vers le supermarché pour faire des provisions, la ministre de la Santé Patty Hajdu a un message: oubliez ça.

«Lorsque les gens reviennent après un voyage international, il est essentiel qu’ils ne s’arrêtent pas pour faire l’épicerie, qu’ils ne rendent pas visite à leurs amis ou à leur famille sur le chemin du retour - qu’ils ne s’arrêtent nulle part, mais rentrent directement chez eux», a déclaré Patty Hajdu lundi.

«Ce que nous constatons, c’est que certaines personnes n’ont évidemment pas de transport privé depuis l’aéroport à leur retour, et nous examinons donc des mesures que nous pouvons mettre en place pour nous assurer qu’elles n’ont pas de contact avec d’autres personnes comme les chauffeurs de taxi ou d’autres usagers des transports publics.»

Elle a affirmé que les détails sur la manière dont cela se mettra en place n’étaient pas encore décidés, mais qu’il fallait le faire. En paraphrasant sa collègue du cabinet, la vice-première ministre Chrystia Freeland, Patty Hajdu a déclaré: «Parfois, nous prenons des décisions et planifions les détails par la suite.»

Dans un communiqué, Air Canada a indiqué qu’au cours de la dernière semaine, «l’entreprise a aidé à faire rentrer au pays plus de 200 000 Canadiens par ses vols internationaux et transfrontaliers réguliers».

Air Canada prévoit effectuer d’ici la fin mars, «plus de 300 vols à partir d’escales internationales et plus de 850 vols à partir d’escales aux États-Unis».

«Air Canada demeure entièrement mobilisée pour faire face à cette crise sanitaire mondiale et nous sommes déterminés à maintenir l’exploitation de lignes internationales, transfrontalières et intra-Canada, afin de permettre aux voyageurs de regagner le sol canadien au plus vite et de transporter en urgence d’importants envois de marchandises», a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada dans un communiqué.

Calin Rovinescu a également remercié «tous les employés, particulièrement les équipages qui travaillent directement sur ces vols, pour leur détermination sans faille à ramener des Canadiens au pays en toute sécurité».

Affaires mondiales Canada recommandent aux Canadiens qui sont à l’étranger «de surveiller les médias locaux et de suivre les instructions des autorités locales, de lire les conseils aux voyageurs et avertissements pour obtenir des informations à jour, de vérifier auprès des fournisseurs d’assurance maladie pour en savoir plus sur leurs polices liées à la COVID-19, notamment pour savoir s’ils sont couverts pour un traitement médical s’ils sont infectés par la COVID-19 ou pour des séjours prolongés à l’étranger».

S’ils ont besoin d’une aide consulaire d’urgence, les Canadiens à l’étranger sont invités à joindre le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence d’Ottawa par téléphone au +1 613-996-8885 ou par courriel au sos@international.gc.ca.