Les rafales de vent ont provoqué plusieurs chutes de branches d'arbres qui ont endommagé le réseau de distribution d'électricité d'Hydro-Québec.

Pluie abondante et vents forts au Québec et dans les Maritimes

MONTRÉAL — L'intense dépression météorologique qui sévit dans le sud et l'est du Québec de même que dans les trois provinces des Maritimes pose un risque de déferlement de vagues et de débordement côtier selon ce qu'affirment jeudi Pêches et Océans Canada et le Service météorologique du Canada.

Pour sa part, Hydro-Québec rapporte que de nombreuses pannes d'électricité ont éclaté au Québec

Les vents forts et la période de marées à moyennes amplitudes risquent de provoquer des niveaux d'eau plus élevés que la normale et de grosses vagues près de la côte jeudi, en après-midi et en soirée. L'avis concerne les régions de Rimouski, Mont-Joli, Matane, Gaspé, Percé, New-Carlisle et Chandler, dans l'est du Québec.

Environnement Canada prévient que des inondations sont possibles le long du littoral et qu'il y a possibilité d'érosion côtière dans les zones à risque.

À Québec, un avertissement de vents forts a été émis car ils pourraient souffler jusqu'à 90 kilomètres à l'heure avant de diminuer en soirée.

Environnement Canada a lancé un avertissement de pluie abondante pour Montréal, Laval et la Montérégie, car des quantités d'entre 50 et 80 millimètres sont attendues jusqu'en soirée. Les pluies torrentielles peuvent causer des crues soudaines et une accumulation d'eau sur les routes et des inondations sont possibles par endroits dans les basses terres.

Les rafales de vent ont provoqué plusieurs chutes de branches d'arbres qui ont endommagé le réseau de distribution d'électricité d'Hydro-Québec. À 10h00 jeudi, la société d'État signalait que plus de 108 000 de ses clients étaient privés de courant, dont près de 40 000 sur l'île de Montréal et plus de 33 000 en Montérégie.

Dans les Maritimes, Environnement Canada a lancé des avis de pluie et de vent dans la plupart des régions.

En Nouvelle-Écosse, de 40 à 70 millimètres de pluie devraient tomber en quelques heures seulement, les quantités les plus élevées étant attendues sur le littoral sud. On redoute des crues soudaines, des accumulations d'eau sur les routes et des inondations dans les basses terres.

Au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard, ce sont les avertissements de vent qui retiennent l'attention.