À Polytechnique, un logiciel exige deux caméras et il est interdit pour une autre personne de passer devant celles-ci pendant l’examen.
À Polytechnique, un logiciel exige deux caméras et il est interdit pour une autre personne de passer devant celles-ci pendant l’examen.

PLAGIAT ET TRICHERIE | Des logiciels de surveillance discriminatoires

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
La reconnaissance faciale pour pincer les copieurs et autres tricheurs lors d’examens scolaires est loin d’être la panacée, prévient une professeure de l’Université d’Ottawa.