Des centaines de personnes ont souligné le début du Bal de neige au son de la musique élecronique, vendredi soir.

Place au 36e Bal de neige

Le 36e Bal de neige est officiellement commencé. Au son de la musique électronique, des centaines de personnes se sont amassées vendredi soir au parc de la Confédération afin de prendre part à la fête.
La patinoire du canal Rideau à proximité, les sculptures de glace bien en vue et les spectacles pour réchauffer la foule. Les visiteurs et les nombreuses familles qui assistaient à l'événement n'avaient aucune excuse pour passer un mauvais temps hier.
«On est venus avec une amie du Venezuela», souligne Christine Tremblay. «On voulait lui montrer le canal Rideau. On a patiné un peu et on arrête pour voir les sculptures de glace, on va rester un peu pour le spectacle également.»
Patrimoine canadien a également mis l'accent sur les différentes thématiques du Bal de neige 2014 lors de sa cérémonie d'ouverture, soit les Jeux olympiques et paralympiques, ainsi que le 150e anniversaire des conférences de Québec et de Charlottetown.
La troupe de danse Nadia Desgagnés et le groupe de musique traditionnelle de l'Île-du-Prince-Édouard Ten Strings and Goat Skin sont d'abord venus réchauffer la foule. Les médaillés olympiques et paralympiques canadiens Benoît Labonté (hockey sur luge) et Katie Weatherston (hockey sur glace) ont quant à eux à titre de maître de cérémonie.
Après quelques feux d'artifice, le spectacle a commencé avec l'entrée en scène du duo de DJ torontois Jokers of the Scene. La musique électronique s'est poursuivie tout au long de la soirée avec l'entrée en scène des Montréalais Beat Market et de DJ Kiwi d'Ottawa.
Le porte-parole de Patrimoine canadien, Charles Cardinal, indique qu'il s'agissait d'une première au Bal de neige de souligner la thématique durant le lancement des activités. «C'était important pour nous d'inclure le thème de cette année, mais également de rendre hommage à nos athlètes.» D'ailleurs, M. Cardinal annonce qu'à 11 h vendredi, les gens pourront se regrouper au parc de la Confédération pour assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Sotchi.
<p>Le maire Maxime Pedneaud-Jobin lors du lancement du Bal de neige.</p>
Activités militaires au Bal de neige, malaise au conseil municipal
Maxime Pedneaud-Jobin admet que l'accent mis sur les activités militaires, au Domaine des flocons, cause un malaise au sein du conseil municipal de Gatineau.
Participant au lancement du Bal de neige, vendredi matin, au parc Jacques-Cartier, le maire de Gatineau a été très prudent sur la question de la place faite aux militaires. « Il y a un malaise au sein du conseil municipal et nous aurons certainement une discussion à ce sujet, en vue de la prochaine édition », a-t-il déclaré.
La volonté du gouvernement fédéral de mettre en évidence les militaires était bien visible lors de l'ouverture officielle du Domaine des flocons. Sur la scène principale, la ministre du Patrimoine canadien, Shelly Glover, et le maire de Gatineau étaient entourés de la mascotte de l'armée canadienne, en plus du castor de Parcs Canada et de la famille Glamotte, dont les quatre membres sont les mascottes officielles du Bal de neige.
L'impression donnée aux spectateurs, vendredi, était bien différente de ce que les organisateurs du Bal de neige offraient à la foule, lors des éditions précédentes, alors que les Glamottes étaient l'unique symbole de la fête hivernale.
Charles Thériault, LeDroit