L'église centenaire de Saint-Sixte a été complètement rasée par les flammes, en juillet 2015.

Une chapelle pour Saint-Sixte

La petite communauté de Saint-Sixte, au nord de Thurso, disposera bientôt d'un nouveau lieu de culte, deux ans après l'incendie qui a ravagé l'église centenaire du village.
Membre du comité de reconstruction de l'église, le maire de Saint-Sixte, André Bélisle, confirme qu'un mandat sera octroyé à un architecte dans les prochains jours afin qu'une chapelle faisant 24 pieds par 32 pieds soit bâtie sur le terrain où l'ancienne église était érigée. Le nouvel édifice sera donc au-delà de 50 % moins spacieux que l'ancien lieu de culte.
Cette annonce vient confirmer que l'option d'annexer une chapelle à une éventuelle salle municipale moderne n'a pas été retenue par le comité qui pilote le dossier. 
« On parle d'un endroit qui pourra accueillir 30, 40 ou 50 personnes selon les dispositions des chaises à l'intérieur. On veut se limiter à ça. On sait très bien que l'engouement pour les églises n'est plus le même que déjà, mais par contre, Saint-Sixte a perdu son âme vivante au coeur du village et nous avons besoin d'un lieu pour nous regrouper », souligne le maire Bélisle.
Le comité responsable du projet estime que les coûts des travaux de construction ne devraient pas dépasser les 100 000 $. Le chantier sera payé à même les remboursements d'assurance de l'ancien bâtiment.
Les dons qui ont été amassés par des citoyens au lendemain de l'incendie survenu en juillet 2015 serviront à aménager l'intérieur du nouveau bâtiment.
« On veut créer quelque chose qui va être beau et tape-à-l'oeil, à l'image de ce qu'était l'ancienne église. Les dons vont servir à personnaliser l'édifice », précise M. Bélisle. 
Les travaux de construction de la chapelle devraient être terminés d'ici le mois de septembre, souhaitent le comité et le conseil de fabrique. 
Depuis que les flammes ont rasé l'église de Saint-Sixte, les cérémonies religieuses ont lieu à l'intérieur de la salle municipale.