Thurso est « la porte d'entrée de la Ville de Gatineau » selon le maire Benoit Lauzon.

Un plan de cinq ans pour développer Thurso

Les jalons du développement de la Ville de Thurso pour les prochaines années sont désormais posés alors que le plan d'action quinquennal de la municipalité 2017-2022 a été présenté devant plus d'une centaine de convives, samedi matin, lors de la troisième édition du déjeuner du maire Benoit Lauzon qui avait lieu à la salle communautaire de la rue Bourget.
Ce plan stratégique, reposant sur les recommandations du Forum citoyen de novembre 2015 et élaboré par un comité de sages formé de représentants du conseil municipal, du milieu des affaires et de la population, met de l'avant sept enjeux prioritaires auxquels doit faire face la Ville de Thurso.
Ainsi, la gestion du service de développement économique, l'expansion économique de la municipalité, le développement résidentiel, l'économie locale, le développement industriel et commercial, le développement récréotouristique et l'amélioration de l'équité, de la cohésion sociale et de la qualité de vie seront au coeur des décisions des élus thursoliens d'ici 2022.
Afin de répondre aux orientations inscrites au plan quinquennal, Thurso a déjà ciblé des mesures concrètes, entre autres en ce qui concerne le développement commercial et industriel.
Depuis le début de la nouvelle année, le crédit de taxes pour les nouvelles constructions résidentielles implanté en 2010 a été mis au rancart, après avoir porté ses fruits. Selon les chiffres avancés dans le plan d'action, la construction domiciliaire a créé plus de 240 nouveaux logements sur le territoire, entre 2010 et 2015.
Ce programme de crédit de taxes est remplacé depuis 2017 par la mise en place d'un fonds d'aide de 40 000 $ destiné à favoriser l'arrivée de nouveaux promoteurs et investisseurs à Thurso. Cette enveloppe sera bonifiée annuellement jusqu'à un maximum de 100 000 $ et sera distribuée en fonction de certains critères dont la capacité de création d'emplois des nouvelles compagnies. Les montants peuvent servir par exemple à défrayer les coûts de déménagement d'une entreprise.
La municipalité de quelque 3000 âmes doit profiter du fait qu'elle représente « la porte d'entrée de la Ville de Gatineau » pour faire sa place sur l'échiquier du Québec, croit le maire Lauzon.
« Nous avons des terrains au niveau industriel que nous sommes en train de négocier pour pouvoir partir un nouveau développement industriel chez nous. Nous avons 80 000 pieds carrés de bâtiments disponibles immédiatement. Nous allons publiciser à la bonne place. Je siège sur des comités de développement économique partout au Québec. Thurso va être vu et nous allons devenir une option de choix pour les investisseurs », a-t-il indiqué.
Autres projets
L'aménagement sur la rue Victoria d'une place publique afin de mettre en lumière l'histoire du Thurso and Nation Valley Railway, la création d'une piste cyclable reliant tous les quartiers résidentiels de la municipalité, l'implantation d'un réseau de transport en commun visant à joindre le village à la région de la capitale nationale, l'arrivée du gaz naturel à Thurso et le déploiement du projet de résidences pour aînés et de centre multifonctionnel sur la rue Fraser font partie des autres principaux projets attendus ces prochaines années sur le territoire de la municipalité, en lien avec le plan stratégique. 
Par ailleurs, le plan d'action accentue le virage de Thurso vers le concept de « ville intelligente ». La municipalité étiquetée comme le pôle industriel de la MRC Papineau se retrouve maintenant sur le portail Web « Voilà ». Les citoyens ont désormais accès à différents services en ligne leur permettant par exemple de s'inscrire à des activités, faire la demande de permis, émettre des plaintes ou encore de recevoir en temps réel des messages en provenance de l'hôtel de ville.
« Au niveau des services qui sont offerts par la Ville de Thurso, on vient d'arriver dans la cour des grands », a souligné Benoit Lauzon.