Le club de golf Héritage, à Notre-Dame-de-la-Paix, passe sous une nouvelle administration alors qu’un groupe de partenaires de la Petite-Nation tente de faire l’acquisition du site.

Un nouveau départ pour l’Héritage

Administré depuis deux ans par le Groupe Fortin, par le biais d’une entente de gestion avec la Banque de développement du Canada (BDC), le Club de golf Héritage, à Notre-Dame-de-la-Paix, ouvrira sous la bannière d’une nouvelle administration pour la saison 2019.

Un groupe de partenaires locaux composé notamment de l’homme d’affaires de Montebello, Denis Marcotte, tente actuellement de faire l’acquisition du site, confirme la fille de ce dernier et nouvelle directrice du club, Marie-Ève Marcotte.

« Les démarches pour faire l’acquisition continuent, mais en attendant la transaction, nous assurons la gestion des installations », a affirmé Mme Marcotte au Droit, sans vouloir donner plus de détails sur le processus d’achat.

Les verts du Club Héritage seront donc accessibles ce printemps dès que les conditions climatiques permettront l’ouverture du terrain de 18 trous. L’annonce de l’ouverture d’une saison 2019 a été faite sur les réseaux sociaux au début avril. Le groupe d’investisseurs dit avoir plusieurs projets de développement sur la table pour le futur, une fois que la transaction aura été conclue.

La clé de la relance du Club Héritage passera par l’amélioration de « l’expérience golf », soutient Mme Marcotte. Une ouverture des lieux sur quatre saisons est dans les cartons.

« On s’entend qu’il y a eu un laisser-aller au niveau du terrain ces dernières années, ce qui fait que les golfeurs ont perdu l’intérêt pour le site. En partant, on veut rehausser la qualité du terrain pour attirer les gens. On veut aussi relancer le côté événementiel du club avec les deux salles de conférence et la grande salle de réception, mais tout va commencer par de l’investissement en temps et en argent pour attirer les golfeurs », indique la directrice.

Le Groupe Fortin, qui possède déjà le Golf Mont-Cascades et les Clubs Tecumseh et Manderley on the Green, respectivement situés à Cantley, Gatineau et Ottawa, avait décroché le contrat de gestion du Club Héritage en 2017 et 2018, des mains de la BDC.

Celui-ci avait même déposé une offre dans le but d’acheter le site et d’y construire un complexe hôtelier, en 2018.

En février dernier, au moment de l’achat du Club Manderley on the Green, le directeur du Groupe Fortin, Kevin Osborne, avait fait savoir au Droit que le dossier du club de Notre-Dame-de-la-Paix était encore sur la glace.