Le conseiller municipal et maire suppléant, Daniel Bock, n’a pas contrevenu au Code d’éthique et de déontologie de la Municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix.
Le conseiller municipal et maire suppléant, Daniel Bock, n’a pas contrevenu au Code d’éthique et de déontologie de la Municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix.

Un élu de Notre-Dame-de-la-Paix blanchi par la Commission municipale du Québec

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le conseiller municipal et maire suppléant, Daniel Bock, n’a pas contrevenu au Code d’éthique et de déontologie de la Municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix.