Les députés Stéphane Lauzon et Alexandre Iracà entourent le maire de Ripon Luc Desjardins.

Un coup de pouce de plus pour Ripon

Le projet de développement touristique du Parc des Montagnes noires, à Ripon, franchira une nouvelle étape le printemps prochain.

Le député provincial de Papineau, Alexandre Iracà, et son homologue fédéral dans la circonscription d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, ont annoncé mardi des investissements à parts égales totalisant 70 000 $ afin de lancer la première phase de travaux du projet récréotouristique. La municipalité de Ripon injectera également 35 000 $ dans le chantier qui permettra notamment le réaménagement des stationnements à proximité du chalet d’accueil du parc.

La construction d’une tour d’observation de plus de 30 pieds de hauteur et l’ajout de 6,5 kilomètres de nouveaux sentiers pédestres sur le vaste site de 900 âcres seront aussi réalisés dans le cadre de ces investissements. Les travaux seront exécutés à compter du printemps. Une inauguration de la tour d’observation devrait avoir lieu à l’automne prochain.

Le maire de Ripon, Luc Desjardins, a salué hier l’annonce de cette aide financière. « On veut vraiment faire du Parc des Montagnes noires un moteur économique de développement pour toute la MRC de Papineau et ce qu’on annonce aujourd’hui vient bonifier notre offre, a affirmé M. Desjardins.

Plus tôt dans la journée, les deux députés étaient de passage à Montebello pour annoncer l’octroi de 15 000 $ venant de chacun des paliers de gouvernement pour la rénovation du bureau d’information touristique de la municipalité. Montebello déboursera elle aussi une somme de 15 000 $ pour la mise à niveau du bâtiment qui accueille chaque année entre 24 000 et 35 000 touristes. 

La toiture des lieux sera refaite, tout comme le stationnement et le bloc sanitaire. L’ajout de lampadaires fait aussi partie du projet.

Les investissements gouvernementaux annoncés mardi proviennent du programme Fonds Chantier Canada-Québec, volet Fonds des petites collectivités.