Les premiers esquisses du centre multifonctionnel de Thurso ont été dévoilées mardi soir.

Thurso dévoile les fins détails de son projet de centre multifonctionnel

Les élus de Thurso ont dévoilé mardi soir à la population les premières esquisses du projet de centre multifonctionnel municipal, une infrastructure évaluée à 14 millions de dollars qui vise à devenir « le noyau central » de la Ville.

L’édifice, dont la construction serait prévue en partie sur l’actuel terrain de l’aréna Guy-Lafleur, lequel devrait être démoli, regrouperait sous le même toit un nouvel aréna, une piscine et une bibliothèque municipale, un centre communautaire et des espaces administratifs.

Le centre serait doté d’une salle multifonctionnelle de 400 places. Un musée portant sur l’ancien hockeyeur vedette Guy Lafleur, des expositions culturelles et une terrasse seraient notamment intégrées à la bibliothèque, peut-on lire dans le document de présentation qui a été dévoilé au public lors de la rencontre citoyenne.

Le projet a été présenté aux députés provincial et fédéral de la région, a confirmé le maire de Thurso, Benoît Lauzon. La Ville attend maintenant que Québec ouvre son prochain programme de financement des infrastructures avant de déposer son projet.

Même si les montants en subventions que pourraient obtenir la municipalité demeurent inconnus pour le moment, le maire Lauzon a voulu rassurer la population, mardi, sur le coût que pourrait débourser Thurso pour mener à terme ce chantier.

« Ce qu’on veut, c’est avoir un impact de 2 % et moins sur le compte de taxes des citoyens, incluant les coûts d’administration habituelle. Ça nous prend au moins 75 % de subvention pour réaliser le projet et je pense que c’est atteignable », affirme-t-il.

Le premier magistrat s’est dit confiant d’obtenir le soutien financier des gouvernements, notamment parce que les infrastructures actuelles de Thurso sont toutes désuètes, que ce soit le centre communautaire de la rue Bourget, l’aréna et la piscine municipale.

« Il faut être conscient que nous avons déjà beaucoup d’argent à mettre dans notre aréna. On ne sait pas année après année si on rouvrira ou non notre piscine municipale qui a été construite dans les années 1960. Ce ne sont pas de nouveaux services qu’on ajoute, c’est de remettre à neuf ce qui est existant chez nous », souligne-t-il.

« C’est un projet qui sera regardé par plusieurs municipalités. C’est une infrastructure qui sera alimentée à partir de panneaux solaires avec énormément de verdure et de bois à l’intérieur. C’est un projet vraiment innovateur au niveau énergétique qui sera bien vu par les gouvernements », ajoute M. Lauzon.

Si Thurso obtient une réponse favorable auprès des instances gouvernementales, la construction du complexe pourrait débuter en 2021 pour une livraison dans la même année. Comme le nouvel édifice nécessiterait la destruction de l’aréna Guy-Lafleur, l’échéancier tiendra compte du fait que la population ne devra pas être privée d’un aréna pendant une trop longue période de temps, a assuré M. Lauzon.