La sortie vers la 174 était fermée depuis 2015 pour les travaux de construction du train léger.

Réouverture de la sortie vers la 174: Desjardins se dit «très content»

Depuis près de cinq ans, de nombreux résidents et touristes se butent à une bretelle d’accès fermée sur l’autoroute 417 en direction ouest. Cette voie, qui permet d’emprunter la route 174 en direction est, mène directement à Orléans et à Rockland. Le tronçon sera libéré cette semaine, au grand bonheur du maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

À ses dires, il s’agissait d’une situation frustrante pour ceux qui ne sont pas familiers avec les routes entourant la ville d’Ottawa. « Si on a des touristes sur l’autoroute 417 qui veulent se rendre à Orléans ou à Rockland et qu’ils ne le savent pas qu’elle est fermée, ils sont pris à continuer jusqu’à Saint-Laurent, et là, quatre voies se rencontrent, et c’est un vrai stationnement. »

Cette voie était fermée depuis 2015 pour les travaux de construction du train léger. Une voie pour les autobus d’OC Transpo avait été aménagée. 

Élargissement de la route 17/174

Un nombre important des résidents de Clarence-Rockland se butent également à un autre problème de circulation lorsqu’ils se dirigent vers Ottawa : l’étroitesse de la route 17 et 174 et la croissance exponentielle du nombre d’automobilistes qui l’empruntent.

Depuis plusieurs années, la municipalité demande aux gouvernements provincial et fédéral de s’intéresser au dossier, et les maires de l’Est ontarien se succèdent à déplorer leur inaction. 

Ce tronçon, qui relie l’Est ontarien à la capitale fédérale, a pourtant fait l’objet de plusieurs études depuis une dizaine d’années. En 2011, les gouvernements provincial et fédéral avaient chacun annoncé 40 millions $ pour l’élargissement, de deux à quatre voies, de la route 17 et 174. En 2016, le gouvernement de l’Ontario avait même réitéré son annonce de 40 millions $ pour ce projet. 

Malgré tout, le maire Desjardins affirme qu’il continue régulièrement à s’intéresser aux octrois provinciaux. « Je suis encore optimiste. »