Des centaines de jeunes du Québec, âgés de 9 à 12 ans, seront initiés à la pêche blanche en Outaouais.
Des centaines de jeunes du Québec, âgés de 9 à 12 ans, seront initiés à la pêche blanche en Outaouais.

Programme pêche en herbe en Outaouais: le rendez-vous des apprentis pêcheurs

Comme c’est le cas chaque année depuis 1997, des centaines de jeunes de la Belle Province, âgés de 9 à 12 ans, seront initiés à la pêche blanche cet hiver grâce au programme Pêche en herbe de la Fondation de la faune du Québec.

L’Outaouais ne fait pas exception à cette tradition hivernale, alors que trois activités ouvertes au public auront lieu en janvier et février dans trois municipalités de la région, ce qui permettra à plus d’une centaine d’enfants d’apprendre les rudiments du sport en plus de mettre la main sur leur premier permis de pêche.

Le village de Duhamel tiendra son activité d’initiation le 25 janvier au lac de la Ferme, dans le cadre de son événement d’envergure Les Féeries du chevreuil.

Pour l’occasion, des bénévoles de l’Association des Chasseurs, Pêcheurs, Trappeurs et Archers de la Petite-Nation seront sur place afin de former les jeunes pêcheurs. Quarante enfants de 9 à 12 ans pourront par le fait même obtenir un certificat «Pêche en herbe» qui leur servira de permis jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 18 ans.

Des brimbales seront données aux participants, tout comme une brochure éducative.

L’Association des loisirs de Montpellier, toujours dans la Petite-Nation, tiendra une journée du même type le 1er février, sur le site du lac Croche, dans le cadre de sa programmation de Plaisirs d’hiver. En cas de mauvaise température, l’activité sera repoussée au samedi suivant. Le programme Pêche en herbe pourra y être offert à 40 bénéficiaires. Les inscriptions pour assister à l’atelier de formation se tiendront à 9h, le jour de l’événement.

La Ville de Gracefield, avec 30 places disponibles, fera de même le 25 février, au lac à la Barbue.

Les inscriptions se feront à la caserne de pompiers du secteur Northfield située au 942, chemin du Poisson blanc, à compter de 7h.

Le Centre de formation professionnelle, situé à Grand-Remous, dans la Vallée-de-la-Gatineau, organise aussi un atelier pour pêcheurs en herbe le 12 février. L’activité n’est cependant pas ouverte au public.

Rendez-vous couru à Duhamel 

La coordonnatrice en loisirs, culture et tourisme à la Municipalité de Duhamel, Martine Caron, affirme que ce rendez-vous annuel est toujours très populaire, année après année, sur le site du lac de la Ferme. C’est l’événement phare des Féeries du chevreuil, ce festival hivernal de Duhamel.

Plus de 500 personnes ont pris part à l’activité de pêche blanche, en 2019, même si le nombre de permis, brimbales et brochures est limité à 40 jeunes qui n’ont pas déjà participé au programme Pêche en herbe et qui ne disposent pas déjà d’une licence pour pêcher.

Même si les places sont limitées, tout le public est invité à venir taquiner le poisson et profiter de la journée, mentionne Mme Caron.

«C’est notre plus grosse activité de l’année à Duhamel. On peut compter entre 500 et 700 personnes. L’an passé, il faisait très froid, mais entre 8h et 14h, nos trois navettes qui faisaient le relais entre le stationnement et le site n’ont pas arrêté du tout», indique Mme Caron.

La Fondation de la faune du Québec, qui compte sur le soutien de Canadian Tire pour financer l’achat de matériel nécessaire, souligne que près de 2400 jeunes seront initiés à la pêche blanche cet hiver grâce à ce programme auquel collabore aussi le ministère québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Depuis la mise en place du programme, qui est également offert lors de la saison estivale, plus de 316 000 jeunes ont pu découvrir le sport de la pêche, selon l’organisme.