La construction de l’aire de services devrait maintenant s’amorcer au printemps prochain pour une ouverture à venir dans un an.

Pas de halte routière avant un an aux abords de la 50

La halte routière dont l’ouverture était prévue cet été à Papineauville, dans la Petite-Nation, aux abords de l’autoroute 50, ne sera pas inaugurée avant l’automne 2020.

Première aire de services officielle en bordure de l’autoroute 50, en Outaouais, ce projet de 4,5 millions de dollars de l’entreprise Picard constructions développement immobilier et de son partenaire Paracom Immobilier avait été annoncé en grande pompe au printemps 2018.

Or, si les promoteurs prévoyaient livrer l’infrastructure commerciale au courant de l’été qui vient de passer, l’échéancier n’a finalement pu être respecté, confirme Renée Spénard, vice-présidente de l’agence Paracom Immobilier.

«Ce n’est pas parce qu’on ne voulait pas livrer à temps puisque nos locataires ont tous signé, mais on avait beaucoup de devoirs et d’études à faire en achetant la propriété. On devait s’assurer d’avoir assez de capacité pour les puits. On a de la restauration. On doit s’assurer de pouvoir fournir l’eau nécessaire aux locataires. Nous avions un système de filtration de l’eau à créer. On a aussi travaillé avec la ville (de Papineauville) pour aménager un parc qui pourrait servir d’aire de repos pour les gens», a expliqué cette dernière au Droit.

La construction de l’aire de services devrait maintenant s’amorcer au printemps prochain pour une ouverture à venir dans un an, a indiqué Mme Spénard. Un dépanneur de 3000 pieds carrés, une station-service, une aire d’arrêt pour les camions lourds ainsi que trois chaînes de restauration rapide et une chaîne de café figurent toujours dans les plans du projet qui verra le jour près de la bretelle de l’autoroute 50 vers Papineauville, à proximité de la route 321. Une cinquantaine d’emplois devrait être créée afin d’assurer les opérations de ces nouveaux espaces commerciaux.