Jugeant que «la situation devenait intenable», les propriétaires de la résidence privée pour aînés (RPA) Maison Angélique, à Papineauville, dans la Petite-Nation, ont décidé de mettre la clé sous la porte.
Jugeant que «la situation devenait intenable», les propriétaires de la résidence privée pour aînés (RPA) Maison Angélique, à Papineauville, dans la Petite-Nation, ont décidé de mettre la clé sous la porte.

Maison Angélique : les propriétaires mettent la clé sous la porte

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Jugeant que «la situation devenait intenable», les propriétaires de la résidence privée pour aînés (RPA) Maison Angélique, à Papineauville, dans la Petite-Nation, ont décidé de mettre la clé sous la porte.