D'ici mercredi ou jeudi, les rues de Montebello devraient avoir retrouvé leur propreté habituelle.

Le nettoyage s'achève à Montebello

Les équipes de nettoyage étaient à pied d'oeuvre, lundi à Montebello, afin de faire disparaître les derniers vestiges du 12e Rockfest qui a pris fin dans la nuit de samedi à dimanche dans le petit village de la Petite-Nation.
À l'exception de la présence de poubelles à certains endroits, de toilettes chimiques non récupérées et de sacs de déchets laissés aux abords de la voie publique, Montebello avait repris une bonne part de ses allures bucoliques, hier.
Aux dires du maire de Montebello, Luc Ménard, la majorité des rues de la municipalité devraient d'ailleurs avoir retrouvé leur propreté habituelle d'ici mercredi ou jeudi.
«Nos employés travaillent là-dessus et les gens du Rockfest s'occupent de la marina et du site de camping», a-t-il indiqué.
Cela fait trois ans que la municipalité procède au nettoyage de rue durant les nuits du festival. Des équipes assurent aussi la récolte des ordures quotidiennement durant le Rockfest. La mise en place de cette stratégie réduit considérablement la corvée de nettoyage à la fin de l'événement, précise le maire Ménard.