L'humoriste Michel Barrette fait partie des têtes d'affiches du nouveau Festival rires Petite-Nation.

La Petite-Nation aura son festival d’humour

De grandes pointures de l’humour au Québec débarqueront à Thurso, du 22 au 24 août prochain, à l’occasion de la première édition du Festival rires Petite-Nation.

Julien Tremblay, Guy Nantel, Michel Barrette et André-Philippe Gagnon figurent parmi les têtes d’affiche du nouvel événement. Le Journal les 2 vallées, qui organise ce happening culturel, a dévoilé sa toute première programmation mardi.

Martin Turgeon, Phil Brown, Marko Métivier, Dave Morgan, Christopher Williams et Simon Lavergne seront également de la brochette d’humoristes attendus lors des trois jours de spectacles.

C’est la municipalité de Thurso qui servira de site principal au Festival rires Petite-Nation. Pour l’occasion, un chapiteau pouvant accueillir 1500 spectateurs sera érigé à un jet de pierre de l’aréna Guy Lafleur.

En plus des soirées d’humour à Thurso, trois spectacles thématiques seront servis en fin de soirée dans des établissements situés à Papineauville, Montebello et Fassett. L’humoriste originaire de l’Outaouais, Simon Lavergne, animera celles-ci.

« Avec Thurso, nous sommes à côté de l’est ontarien, avec les services de traversier, et nous sommes près de Buckingham et Masson-Angers où l’offre culturelle est de moins en moins présente. Tout en restant dans la Petite-Nation, on ne voulait pas être loin du centre urbain parce qu’on veut aller chercher le plus de gens possible », explique Yan Proulx, promoteur du Festival rires Petite-Nation, à propos du choix de l’emplacement principal.

En donnant aussi rendez-vous au public à l’extérieur de cette municipalité, pour les soirées thématiques, Yan Proulx dit s’être inspiré de ce qui se faisait à l’époque avec le défunt festival Musiqu’en Nous.

« On a voulu reproduire le concept d’avoir un endroit principal avec des événements dans les bars. C’est ce que faisait Musiqu’en Nous. On trouvait ça important aussi de faire participer l’ensemble de la route 148 et de faire déplacer les gens partout sur le territoire », dit-il.

Pour déployer leur produit culturel, les organisateurs ont voulu concocter une programmation regroupant à la fois des noms établis de l’humour au Québec et des artistes de la relève. 

« Au niveau du public, on vise surtout les 35 ans et plus. C’est sûr qu’on veut rejoindre une clientèle différente de celle par exemple du Festival d’humour de Gatineau », précise M. Proulx.

Le promoteur affirme que l’objectif est d’en faire un événement annuel. Il confirme d’ailleurs que son équipe et lui ont déjà commencé à travailler sur la mouture 2020 du festival.