Les prétextes pour arrêter à la Belle Bedaine étaient nombreux, note Gaetano Rossi.
Les prétextes pour arrêter à la Belle Bedaine étaient nombreux, note Gaetano Rossi.

La fin d'une époque pour la Belle Bedaine

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
C’est certainement avec un pincement au coeur que Gaetano Rossi a remis les clés de la Belle Bedaine à Alain Boyer de la Fromagerie Montebello, mercredi. Après 29 ans comme propriétaire du notoire casse-croûte, l’homme de 72 ans sentait toutefois que l’heure de la retraite avait sonné.