Roger Lafrenière, directeur général de la Caisse Desjardins de la Petite-Nation, Benoît Lauzon, préfet de la MRC de Papineau, Lise Villeneuve, présidente de la Coopérative, Gilles Tremblay, maire de Chénéville, et Michel Modéry, des Chevaliers de Colomb de Chénéville.

La Coop santé du nord s’agrandit

La Coopérative santé du nord de la Petite-Nation (CSNPN) a procédé mercredi à l’inauguration de ses nouveaux locaux fraîchement agrandis.

Aux prises avec un manque d’espace, la coopérative aménagée dans l’ancien couvent de la municipalité de Chénéville a lancé l’été dernier un chantier d’agrandissement afin d’adapter les lieux aux besoins des patients et des professionnels de la santé œuvrant sous son toit.

Le projet chiffré à 51 000 $ a permis d’ajouter deux salles de consultation à la clinique, en plus d’assurer la relocalisation et l’agrandissement du secrétariat de même que le réaménagement de la salle d’attente. La MRC de Papineau a octroyé 25 000 $ pour la réalisation des travaux. La Caisse Desjardins de la Petite-Nation a fait un don de 5000 $ à la coopérative. Le reste des rénovations a été payé grâce à des sommes recueillies dans la communauté, notamment par les Chevaliers de Colomb de Chénéville.

Pour la présidente de la coopérative, Lise Villeneuve, cet agrandissement était devenu nécessaire en raison du nombre croissant de patients fréquentant les installations de la clinique. « Au début, nous n’avions pas beaucoup de volume au niveau des professionnels, mais maintenant, c’est le beurre et le pain », affirme Mme Villeneuve.

En plus des soins non assurés tels que les prélèvements sanguins, la kinésithérapie, la massothérapie, l’ostéopathie, l’acupuncture et les soins des pieds, la CSNPN accueille depuis janvier dernier une infirmière praticienne spécialisée à raison de trois jours par semaine. Celle-ci travaille en collaboration avec une médecin du CLSC Petite-Nation, à Saint-André-Avellin. Un omnipraticien offre également des consultations sans rendez-vous une fois par mois. Ce sont 1272 dossiers de patients actifs qui sont ouverts actuellement à la CSNPN.

Avec l’ajout de nouveaux espaces, la coopérative espère maintenant attirer d’autres ressources médicales à Chénéville à court terme.

« Nous sommes toujours dans du recrutement de médecins. On fait des approches avec des médecins de la région, des bébés docteurs qui vont finir [leur formation] dans un an ou deux. Si on n’avait pas d’agrandissement, il y avait peut-être une journée où nous avions de la disponibilité de locaux. Ça nous permet de libérer complètement une salle de consultation médicale. Demain matin, il peut rentrer un médecin », indique Mme Villeneuve.

En service depuis février 2015, la CSNPN compte présentement 816 membres dans ses rangs.