Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les fournisseurs Xplornet et Cogeco se sont entendus avec Ottawa et Québec dans le but de brancher à internet haute vitesse 18 200 foyers de l’Outaouais qui n’ont pas accès à ce service.
Les fournisseurs Xplornet et Cogeco se sont entendus avec Ottawa et Québec dans le but de brancher à internet haute vitesse 18 200 foyers de l’Outaouais qui n’ont pas accès à ce service.

Internet haute vitesse: Xplornet et Cogeco s'entendent avec Ottawa et Québec

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Après Bell il y a deux semaines, c’est au tour des fournisseurs Xplornet et Cogeco de s’entendre avec Ottawa et Québec dans le but de brancher à internet haute vitesse 18 200 foyers de l’Outaouais qui n’ont pas accès à ce service.

Les deux paliers de gouvernement et les deux entreprises de télécommunications ont annoncé mardi un investissement total de 112 millions de dollars, dans le cadre de l’Opération haute vitesse Canada-Québec, afin de brancher des milliers de foyers dans une cinquantaine de municipalités situées dans les quatre MRC de la région, d’ici la fin septembre 2022.

Xplornet obtient un financement de 57,5 millions de dollars de la part d'Ottawa et Québec afin de couvrir 15 310 foyers. L’entreprise injecte 28 millions de dollars dans le projet dont la valeur totale est chiffrée à 85,5 millions de dollars.

Sur 2000 kilomètres

Avec ces sommes, Xplornet construira un réseau de fibre optique qui s’étendra sur 2000 kilomètres, a confirmé le vice-président de l’entreprise pour le Québec, Charles Beaudet, lors de la conférence de presse virtuelle. Les clients qui se brancheront à ce futur réseau auront accès à une vitesse de connexion minimale de 50 mégabits par seconde.

«Le projet que nous annonçons ce matin, c’est un projet 100% fibre à la maison. [...] C’est un immense projet. Nous avons déjà commencé notre planification et notre design. Nous allons bientôt nous rendre sur le terrain pour aller faire l’inventaire des foyers qui sont à connecter. Ce n’est pas une mince tâche, mais nous sommes déjà à l’œuvre et les deux paliers du gouvernement ont l’engagement d’Xplornet que nous allons compléter les travaux pour la fin du mois de septembre 2022 et les gens auront au fur et à mesure l’habileté de se brancher à l’Internet haute vitesse par la fibre optique», a expliqué M. Beaudet.

De son côté, le fournisseur Cogeco reçoit une enveloppe de 23,8 millions de la part du provincial et du fédéral, ce qui lui permettra de déployer sa couverture Internet à 2 890 foyers en Outaouais. La valeur totale du projet de Cogeco est estimée à 26,5 millions de dollars.

29 000 foyers au total en Outaouais 

«Les Québécois et les Québécoises savent que l’internet haute vitesse, ce n’est pas un luxe. On le sait que c’est un service essentiel qui nous permet d’obtenir de l’information et des services, de communiquer avec nos proches, de travailler et d’étudier à la maison. On le sait tous que profiter de l’accès vers un monde plein de possibilités, c’est l’avenir. La crise actuelle a mis en évidence [...] à quel point nous dépendons des services de connectivité à large bande. Avec le temps, ce besoin ne fera que s’accentuer», a affirmé le député fédéral d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon.

Rappelons qu’au début mars, Ottawa et Québec ont annoncé qu’ils investissaient, à parts égales, un montant de 826,3 millions de dollars avec comme objectif que tous les foyers du Québec puissent avoir accès à l’internet haute vitesse d’ici la fin septembre 2022.

Pour l’Outaouais, c’est un fonds de 147,4 millions de dollars qui a été réservé par les deux paliers pour brancher à terme un total de 29 000 foyers dans la région. Le 16 avril, une entente de 87 millions conclue avec l’entreprise Bell a été annoncée. Le chantier mené par Bell permettra de connecter 10 640 foyers ruraux de l’Outaouais qui n’ont pas déjà accès à la haute vitesse. I

À LIRE AUSSI: L’Internet haute vitesse pour 10 640 foyers ruraux supplémentaires d’ici septembre 2022

En vertu des ententes que les gouvernements ont signées avec les fournisseurs de services internet Vidéotron, Cogeco, Bell, Xplornet, Sogetel et TELUS, ces derniers ont l’obligation de respecter les échéanciers prévus pour le déploiement du service, soit la fin du mois de septembre 2022. Si les contrats ne sont pas respectés, des pénalités seront appliquées, a rappelé l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet internet haute vitesse, Gilles Bélanger.

Si les détails de ces pénalités n’avaient pas été donnés, lors de l’annonce de l’entente avec Bell, en avril, M. Bélanger a cette fois été un peu plus précis.

«Les pénalités sont déjà enclenchées pour un minimum de 10% de retenu à partir du début du projet et elles vont rester jusqu’à la fin du projet. On se garde le droit de faire de la vigie et des audits de façon mensuelle pour voir l’évolution du projet et corriger le tir s’il y a lieu, soit de donner certaines portions à d’autres fournisseurs, s’il y a un retard au niveau de l’exécution», a précisé celui-ci, mardi.

PROJETS DE XPLORNET (liste des municipalités)

MRC de La Vallée- de-la-Gatineau: Aumond, Blue Sea, Bois-Franc, Bouchette, Cayamant, Déléage, Egan-Sud, Gracefield, Kazabazua, Kitigan Zibi, Lac, Pythonga, Lac-Sainte-Marie, Maniwaki, Messines, Montcerf-Lytton, Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau

MRC des Collines- de-l'Outaouais: Pontiac

MRC de Papineau: Boileau, Bowman, Chénéville, Duhamel, Lac-des-Plages, Lac-Simon, Montebello, Montpellier, Namur, Notre-Dame-de-Bonsecours, Notre-Dame-de-la-Paix, Papineauville, Plaisance, Ripon, Saint-André-Avellin, Saint-Émile-de-Suffolk, Saint-Sixte, Val-des-Bois

MRC de Pontiac: Alleyn-et-Cawood, Bristol, Bryson, Campbell's Bay, Clarendon, Fort-Coulonge, L’Île-du-Grand-Calumet, Litchfield, Mansfield-et-Pontefract, Otter Lake, Portage-du-Fort, Shawville, Thorne, Waltham

•••

PROJETS DE COGECO (liste des municipalités)

MRC de La Vallée-de-la-Gatineau: Low

MRC des Collines-de-l'Outaouais: Chelsea, La Pêche, L'Ange-Gardien, Notre-Dame-de-la-Salette, Pontiac, Val-des-Monts

MRC de Papineau: Boileau