Malgré le fait que la rivière Petite-Nation est sortie de son lit ces derniers jours à Saint-André-Avellin, rien ne laisse présager que la municipalité revivra les épisodes d’inondations de 2019 et 2017, a tenu à rassurer le maire.
Malgré le fait que la rivière Petite-Nation est sortie de son lit ces derniers jours à Saint-André-Avellin, rien ne laisse présager que la municipalité revivra les épisodes d’inondations de 2019 et 2017, a tenu à rassurer le maire.

Inondations: rien d’inquiétant à Saint-André-Avellin, malgré la rivière Petite-Nation qui est sortie de son lit

Malgré le fait que la rivière Petite-Nation est sortie de son lit ces derniers jours à Saint-André-Avellin, rien ne laisse présager que la municipalité revivra les épisodes d’inondations de 2019 et 2017, a tenu à rassurer le maire, Jean-René Carrière, mardi.

Les pluies diluviennes de lundi ont fait déborder la rivière Petite-Nation, si bien que la rue du Ruisseau a dû être fermée à la circulation. L’intersection des rues Calvé et Lanthier, située à la hauteur du quai public, a été fermée aux automobilistes durant le week-end.

Mardi matin, la rivière Petite-Nation s’élevait à sept pieds et deux pouces au-dessus du seuil normal.

«Le niveau a monté beaucoup avec les pluies d’hier, mais avec le temps frais et venteux que nous avons, d’ici trois à quatre jours, l’eau devrait redescendre d’un pied. C’est sûr que ça fait peur quand on regarde ça, mais ce qu’on voit en ce moment, c’est le standard à ce temps-ci de l’année à Saint-André-Avellin», a indiqué M. Carrière.

La crue des eaux 2020 est loin d’être comparable aux années antérieures, souligne le premier magistrat. «Le couvert de neige est pas mal tout fondu. Les lacs sont en train de caler un derrière l’autre. On a une belle température et il y a du gel durant la nuit. Tout ça donne une belle occasion à la rivière de s’écouler normalement. On ne devrait pas avoir des inondations comme nous avons eues en 2008, 2017 et 2019» a-t-il précisé.

L’équipe de la Sécurité publique surveille malgré tout certains secteurs. Aucune résidence n’a été évacuée pour le moment. Il faut dire que plus d’une vingtaine de maisons ont été démolies à Saint-André-Avellin en 2019, à la suite des inondations.

Quant au pont de la rue Principale, celui-ci demeure épargné par la crue printanière actuelle. Un ballon a été installé dans l’un des égouts pluviaux. Une valve a également été installée dans un autre égout pluvial. Ce système mis à l’essai pour une première fois permet aux autorités de contrôler d’éventuels débordements, affirme le maire Carrière. «À notre grande satisfaction, ça fait le travail de façon merveilleuse. Le ballon permet de colmater le tuyau. On peut maintenant contrôler seulement ce qui tombe ou ce qui fond de l’autre côté du ballon.»

Rappelons qu’en 2019, le pont reliant les deux rives de Saint-André-Avellin avait été fermé complètement à la circulation automobile et aux piétons durant près de deux semaines, en raison de la rivière de la Petite-Nation qui refoulait dans les égouts pluviaux de l’infrastructure. Un détour d’une trentaine de kilomètres avait été mis en place afin d’accommoder les automobilistes qui souhaitaient traverser le village de Saint-André-Avellin.