Le maire de Val-des-Bois, Roland Montpetit,

Fusion avec Bowman: Val-des-Bois veut une étude

La municipalité de Val-des-Bois souhaite commander une étude auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) afin d’analyser un possible projet de fusion avec le village voisin de Bowman.

Le conseil de Val-des-Bois a adopté, la semaine dernière, une résolution dans laquelle il confirme au MAMOT son désir d’obtenir de « l’assistance technique pour la réalisation d’une étude sur l’opportunité d’un regroupement des municipalités de Val-des-Bois et de Bowman ». Les élus de Val-des-Bois demandent du même souffle à leurs homologues de Bowman de se positionner sur leur volonté ou non d’aller de l’avant avec une telle étude. La résolution stipule que « les deux municipalités visées doivent soumettre une demande en ce sens » pour que le ministère accepte la requête.

Le maire de Val-des-Bois, Roland Montpetit, soutient qu’une rencontre entre les deux municipalités et le MAMOT a eu lieu au printemps à ce sujet. Depuis ces pourparlers, son administration est toujours en attente de nouvelles de sa voisine. Le maire Montpetit croit qu’il est maintenant temps d’aller de l’avant avec cette étape préliminaire qui permettrait notamment d’analyser les impacts financiers et fiscaux d’une éventuelle fusion Val-des-Bois - Bowman.

« On ne dit pas que le regroupement serait automatiquement intéressant. Ce qu’on veut faire, c’est avoir une étude qui nous permettra d’avoir un état de la situation. Nous sommes en lien avec Bowman sur plusieurs choses, que ce soit pour la bibliothèque, les services de pompiers, l’Internet, la salle communautaire ou la ressource pour la jeunesse, les loisirs et la culture. Ce sont tous des services qu’on partage ensemble en fonction des fiches foncières », explique M. Montpetit, précisant que l’assistance technique offerte par le ministère pour ce genre dossier est gratuite et qu’elle n’engage en rien les municipalités participantes à suivre un processus de regroupement une fois l’analyse terminée.

« Tout ce qu’on fait, on doit pratiquement être en accord avec Bowman. C’est très lourd administrativement et on pense qu’une seule administration serait déjà un gros avantage pour l’opération quotidienne et c’est ça qu’on veut regarder avec nos partenaires », ajoute le premier magistrat. 

Le maire de Bowman, Pierre Labonté, affirme que son conseil municipal se positionnera sur la question le 25 septembre. Lorsque joint par Le Droit, vendredi, M. Labonté a limité ses commentaires, préférant laisser à son conseil le soin de s’exprimer publiquement lors de la prochaine séance du conseil.

« Nous sommes moins enthousiastes à un regroupement que Val-des-Bois, ça c’est sûr. Nous ne sommes pas contre, sauf que présentement, à la municipalité de Bowman, nous avons deux ou trois beaux projets sur lesquels on veut travailler et mettre nos énergies. [...] On va en reparler sérieusement et on va prendre une décision le 25 septembre », a dit le maire Labonté.

Ce n’est pas la première fois qu’un projet de fusion flotte dans l’air dans ces deux villages de la MRC de Papineau. Au début des années 2000, lors de réforme municipale entamée par le gouvernement du Parti québécois, l’union possible de Val-des-Bois et Bowman avait fait l’objet d’une étude. Le projet ne s’était finalement pas concrétisé.

Selon le plus récent recensement de 2016, les populations de Val-des-Bois et Bowman se chiffraient respectivement à 865 et 658 habitants.