Dans une résolution adoptée au début novembre, les élus de Papineauville ont déclaré leur intention de soumettre une proposition aux localités de la route 148 afin qu’elles participent à une étude de regroupement de certains services municipaux.

Des municipalités de la 148 manifestent leur intérêt

Le projet d’étude de regroupement de services municipaux que souhaite réaliser Papineauville fait du chemin alors que quatre des sept administrations invitées à prendre part au processus ont déjà manifesté leur intérêt.

Dans une résolution adoptée au début novembre, les élus de Papineauville ont déclaré leur intention de soumettre une proposition aux localités de la route 148 afin qu’elles participent à une étude de regroupement de certains services municipaux. Montebello, Plaisance, Thurso et Lochaber Canton ont pour l’instant répondu par l’affirmative à l’invitation de Papineauville, par le biais de résolutions. Fassett, Notre-Dame-de Bonsecours et Lochaber-Ouest n’ont toujours pas rendu leur décision.

Pour l’heure, la démarche demeure encore embryonnaire. Selon les élus de Papineauville, le « regroupement de certains services pourrait être viable et rentable » dans le contexte où « certaines municipalités sont aux prises avec une rareté de main-d’œuvre pour assurer la qualité de certains services municipaux », peut-on lire dans la résolution adoptée le 11 novembre dernier.

La directrice générale de Papineauville, Martine Joanisse, indique qu’il demeure trop tôt pour déterminer quels services exactement pourraient être touchés par une éventuelle fusion.

« Le processus n’est pas réellement enclenché, nous sommes en vérification auprès du MAMH (ministère des Affaires municipales et de l’Habitation) pour une aide financière dans ce dossier », a fait savoir Mme Joanisse, dans un courriel.

La Municipalité de Papineauville, qui se définit comme « porteur du dossier », entend tenir dès janvier une première réunion avec les maires et directions générales des administrations intéressées.

En septembre dernier, le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, avait affirmé, en entrevue avec Le Droit, que le temps était venu d’aborder de manière « formelle » le regroupement entre petites municipalités.

« On cherche des solutions pour faire des regroupements de services ou pour faire des regroupements de municipalités, tout simplement. On sait qu’il y a des programmes qui existent au niveau du provincial pour faire des études de ce genre. On ne parle pas de fusionner des municipalités actuellement, mais on veut voir s’il n’y aurait pas possibilité de faire des regroupements à grande échelle », avait-il dit.