Des mini-maisons seront construites dans un projet résidentiel de Saint-André-Avellin.

Des mini-maisons dans la Petite-Nation

Des promoteurs ont procédé, vendredi après-midi, au lancement d'un projet immobilier en pleine nature qui permettra l'arrivée des mini-maisons, une première en milieu rural dans l'Outaouais.
Au terme du projet Domaine Valdie 321N, à Saint-André-Avellin, environ 200 nouvelles portes s'ajouteront sur le territoire de la municipalité d'ici sept à huit ans. La première phase de ce projet immobilier érigé sur un site montagneux aux abords de la route 321 Nord, entre le lac Charlebois et la rivière Petite-Nation, prévoit la construction de 41 unités résidentielles. 
Le Domaine Valdie 321N sera divisé en trois secteurs, dont l'un d'eux sera destiné au marché des mini-maisons. Six des terrains de la première phase seront d'ailleurs réservés pour des mini-maisons d'une superficie allant de 500 à 999 pieds carrés de surface habitable. Pour les deux autres phases du projet résidentiel, davantage de ces types d'unités pourraient voir le jour. 
Les deux autres zones du site résidentiel comprendront des maisons de 1000 à 1500 pieds carrés et de 1500 pieds carrés et plus. 
L'une des particularités du domaine, c'est certainement la place dédiée pour les mini-maisons.
Le député provincial de Papineau, Alexandre Iracà, la mairesse de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissell, le président du Domaine Valdie 321N, Daniel Côté, l'adjointe du député fédéral d'Argenteuil-La Petite-Nation Stéphane Lauzon, Céline Prud'homme, et l'associé du Domaine Valdie 321N, Guy Leduc, et sa conjointe Madeleine Corbeil, ont participé au lancement du projet résidentiel.
Le duo d'associés composé de Daniel Côté et Guy Leduc a notamment voulu plancher sur l'engouement croissant pour ce genre d'habitation au Québec. 
« On veut que les gens sortent de la ville pour venir s'installer à Saint-André-Avellin. Les mini-maisons, ça commence de plus en plus à être populaire, mais on n'en trouve pas beaucoup. Les gens veulent vivre aujourd'hui. Ils sont tannés d'être égorgés. Avec des petites maisons faciles d'entretien, ça coûte moins cher de taxes et d'électricité. En plus, on est dans un secteur de campagne. C'est un autre monde qu'on veut offrir », explique le président du Domaine Valdie 321N, Daniel Côté.
Selon les promoteurs, le Domaine Valdie 321N, une fois complété, représentera environ 55 millions de dollars en valeur immobilière. 
Pour Saint-André-Avellin, ce développement est plus que bienvenu, soutient la mairesse, Thérèse Whissell. Pour une municipalité rurale, ce type de projet ne peut être que bénéfique, estime cette dernière.
« C'est sûr que ça va apporter des taxes et des gens qui vont venir s'établir chez nous et qui vont dépenser chez nous. Nos écoles vont augmenter en termes d'élèves. Les commerces vont en profiter. Je pense que c'est un très bon atout pour notre municipalité », indique Mme Whissell.
Les promoteurs souhaitent que la première phase de construction soit terminée d'ici deux ans.
Des journées portes ouvertes se déroulent sur le site du 829, route 321 Nord, à Saint-André-Avellin, samedi et dimanche, de 10h30 à 16h30.