Carole Chabot, bénévole; Chani Gagnon-Warren, agente de services à la communauté pour la SCC en Outaouais; Marie Valence, bénévole et instigatrice du projet; et Micheline Aumais, bénévole.

De l'aide pour les cancéreux de la Petite-Nation

Les patients de la Petite-Nation atteints d'un cancer n'auront plus à se rendre au centre-ville de Gatineau pour se prévaloir du soutien de la Société canadienne du cancer (SCC). Un centre de services de l'organisme a désormais pignon sur rue à Saint-André-Avellin.
Les locaux de ce troisième centre de services de la SCC en Outaouais ont été inaugurés en grande pompe, vendredi matin, en présence d'élus de la région, de bénévoles et de responsables du projet. Des kiosques du genre existent déjà à Gatineau et Maniwaki.
Situé au 134, rue Principale à Saint-André-Avellin, le guichet permettra aux gens de se procurer facilement de l'information gratuite sur les outils accessibles, en plus de proposer des prêts de prothèses capillaires et des dons de prothèses mammaires temporaires.
«Les gens de la Petite-Nation doivent parfois faire une heure de route pour se déplacer à Gatineau pour recevoir leurs traitements à raison de trois fois par semaine. Au fond, ce qu'on offre avec ce centre, c'est un service de proximité pour faciliter la vie aux gens», explique Chani Gagnon-Warren, agente de services à la communauté pour la SCC en Outaouais.
«On sait que la majorité des effets secondaires de la maladie et des traitements, c'est la fatigue extrême. Nous avons maintenant la chance d'avoir un local convivial où les gens pourront consulter une professionnelle à quelques minutes de leur domicile», renchérit Martine Potvin, directrice de la santé physique au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Papineau.
Trois bénévoles spécialement formées assureront la prise en charge de la clientèle sur rendez-vous. Pour ce faire, les gens doivent composer le 819-983-1565.
D'après les chiffres du CSSS de Papineau, près de 120 patients atteints du cancer sont suivis annuellement sur le territoire de la Petite-Nation.