La municipalité de Papineauville entend maintenant réduire dès 2018 d’environ 20 tonnes la quantité d’ordures produites, en haussant de 10 tonnes chacun le recyclage et le compost.

Compostage : encore de la sensibilisation à faire

Ce sont 148,32 tonnes de matières putrescibles qui ont été détournées de l’enfouissement lors de la première année d’opération du service de collecte du compost à Papineauville, ce qui représente 12 % des matières résiduelles produites par l’ensemble des résidents de l’endroit.

C’est ce qui ressort du bilan des 12 premiers mois de collecte de compost de l’administration de Papineauville dévoilé plus tôt cette semaine.

La moyenne mensuelle de matières compostées est de 12,36 tonnes et le taux de participation observé sur l’intervalle du dernier mois est de 53 %, révèle le rapport. La quantité d’ordures générées correspond donc encore à plus de 60 % des matières collectées par les services municipaux.

Le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, admet qu’il reste du travail à faire pour améliorer la participation citoyenne. Celui-ci soutient cependant que les cibles ont été atteintes pour la première année.

« Nous sommes satisfaits des chiffres. C’était pas mal l’objectif qu’on s’était fixé. Maintenant qu’on entame la deuxième année du service, on va commencer à serrer un peu plus la vis avec la réglementation », affirme le premier magistrat.

Ce dernier soutient qu’un plan de communication sera notamment mis en branle à compter de janvier. Une campagne de sensibilisation plus massive sera déployée sur l’ensemble du territoire. Cette mesure s’ajoutera à la collecte d’ordures qui est faite aux quatre semaines depuis janvier 2017. Papineauville compte également sur un écocentre depuis septembre dernier.

La municipalité entend maintenant réduire dès 2018 d’environ 20 tonnes la quantité d’ordures produites, en haussant de 10 tonnes chacun le recyclage et le compost.

En vertu de la réglementation municipale, les citoyens de Papineauville ont l’obligation de composter. Ce sont près de 1000 bacs bruns qui ont été livrés par la municipalité en septembre et octobre 2016 afin de permettre la cueillette des matières putrescibles.

Rappelons que la collecte de compost a été implantée à l’automne 2016 à Papineauville et Lochaber-Canton. À trois ans de l’entrée en vigueur de la nouvelle politique provinciale qui interdira d’envoyer à l’enfouissement toute matière organique putrescible, ces deux localités, qui sont liées par une entente intermunicipale pour la gestion de leurs matières résiduelles, sont encore à ce jour les seules dans la MRC de Papineau à offrir le service en question.