Le maire de Thurso, Benoît Lauzon

Complexe multifonctionnel à Thurso: échanges entre la CSCV et la Ville

La Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV) et la Ville de Thurso procéderont à un échange de propriétés en vue de permettre l’aménagement d’un parc de stationnement pour les usagers du futur complexe multifonctionnel municipal qui pourrait voir le jour sur le site de l’aréna Guy-Lafleur.

Les commissaires de la CSCV ont accepté, en milieu de semaine, qu’une parcelle de terrain d’un peu plus de 3400 mètres carrés de l’école Sainte-Famille/Aux Trois-Chemins soit cédée à Thurso dans le cadre de son projet de complexe sportif, culturel et communautaire. En échange, un terrain adjacent à l’école Maria-Goretti d’une dimension de 1316 mètres carrés, situé sur la rue Alexandre, est offert à la CSCV par la municipalité.

Les termes de l’entente prévoient que « la parcelle de terrain de l’école Sainte-Famille/Aux Trois-Chemin cédée à la Ville de Thurso sera aménagée en stationnement par la Ville et que ce stationnement sera mis à la disposition de l’école durant les heures de classe ».

Par ailleurs, Thurso déboursera, à ses frais, l’installation d’une clôture sur le terrain qui sera offert à la commission scolaire, en bordure de l’établissement Maria-Goretti.

Même si le terrain dont hérite la CSCV vaut « une trentaine de milliers de dollars de moins » que celui cédé à Thurso, le président de la CSCV, Éric Antoine, ne voit aucun problème à cette transaction puisque les élèves du village pourront éventuellement bénéficier du complexe multifonctionnel, si celui-ci voit le jour.

Une piscine intérieure, un aréna, une bibliothèque municipale, des salles de réception et des locaux pour le service des loisirs figurent dans les plans du projet qui nécessiterait la démolition de l’aréna Guy-Lafleur, bâtie en 1947.

À LIRE AUSSI: Thurso veut un nouvel aréna

La nouvelle infrastructure de trois étages, souhaitée par l’administration thursolienne, pourrait friser les 10 millions de dollars et plus, selon les chiffrés avancés par le maire de Thurso, Benoît Lauzon.

« Ce n’est pas dans une tentative de prendre avantage de nous, mais c’est vraiment de nous rendre un terrain qui est plus pratique pour nous étant donné que nous allons avoir un agrandissement de l’école Maria-Goretti. Ça va nous servir de stationnement. [...] En termes de ce qui est pratique pour eux et ce qui est pratique pour nous, ça s’équivaut », a commenté M. Antoine, à propos de la transaction.

En attente de financement

Benoît Lauzon affirme que le dossier progresse rondement et que cette acquisition de terrain était nécessaire. 

La construction du centre multifonctionnel sera conditionnelle à un engagement financier d’Ottawa et Québec. Thurso attend d’ailleurs l’ouverture d’un nouveau programme de subvention avant de franchir l’étape suivante. 

« Même si le programme n’a pas encore été ouvert encore, le dossier chemine très bien. Les plans et devis préliminaires sont rentrés et le dossier est porté par le député fédéral d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon. [...] Selon les échanges que nous avons eus avec le gouvernement fédéral, nous sommes confiants que nous avons un excellent projet. Ce n’est pas un rajout d’infrastructure qu’on veut faire sur le territoire de Thurso, mais bien remplacer notre centre communautaire, notre aréna et notre piscine municipale. Ce sont des équipements en fin de vie qu’on doit refaire et que nous voulons mettre sous un même toit », affirme le maire Lauzon.

Si tout va comme prévu, un horizon 2020 ou 2021 pour la réalisation du projet est envisageable, a précisé le premier magistrat.