Selon nos informations, les nouveaux propriétaires auraient l'intention d'exploiter le même créneau que celui prôné par Oxford Properties, soit la pratique d'activités de plein air, telles que la chasse et la pêche.

Changement de propriétaire pour le Kenauk

Le Fairmont Kenauk, situé dans la Petite-Nation, a finalement été vendu.
Le domaine de près de 65 000 acres, qui appartenait à Oxford Properties, l'entreprise propriétaire du Fairmont Château Montebello, a été vendu tout juste avant Noël, a confirmé hier le courtier immobilier de Sotheby's, Herbert Ratsch.
Le site, dont la majorité de la superficie se retrouve sur le territoire de Notre-Dame-de-Bonsecours, avait été mis sur le marché au printemps dernier au coût de 81 250 000 $.
Oxford Properties demeure par ailleurs propriétaire du Château Montebello, puisque le complexe hôtelier ne faisait pas partie de la vente.
Selon nos informations, cinq entreprises et un organisme non gouvernemental auraient acquis le domaine pour une somme totale avoisinant les 43 millions de dollars. Lyme Timber Company, qui détient notamment des terrains dans les États de la Floride, de la Louisiane, du Wisconsin et du Maine, aurait déboursé le montant le plus élevé de la transaction, acquérant du même coup 52 000 acres avec Fair Light Cabin, Bay Meadow Cottages, Groupe Monaco Automotive et Wilson Cabin LP.
Conservation de la nature Canada, le sixième partenaire, aurait versé un peu plus de cinq millions de dollars pour mettre la main sur la dizaine de milliers d'acres restante. Selon l'entente, l'organisme de protection de l'environnement pourrait acquérir d'autres intérêts appartenant à Lyme au cours des quatre prochaines années.
Toujours selon nos informations, les nouveaux propriétaires auraient l'intention d'exploiter le même créneau que celui prôné par Oxford Properties, soit la pratique d'activités de plein air, telles que la chasse et la pêche. On dénombre 70 lacs privés et 13 chalets sur les lieux.
Sur le site web de l'entreprise Lyme Timber Company, on peut d'ailleurs lire que la société s'est alliée à des familles locales pour acheter les terrains et que leur objectif est de maintenir l'usage récréotouristique du domaine. On y ajoute aussi que Lyme a l'intention de mener des opérations de récolte de bois sur la propriété.