L’Ange-Gardien a signé une promesse d’achat avec les Oeuvres Eudistes au printemps 2012 afin de faire l’acquisition de Champboisé.

Champboisé: L’Ange-Gardien a entériné le plan directeur

Les élus de L’Ange-Gardien ont adopté plus tôt cette semaine le plan directeur d’aménagement pour l’utilisation future de Champboisé, ce domaine champêtre de 165 acres situé entre la rivière du Lièvre et la route 309 qui deviendra officiellement propriété de la municipalité en 2021.

Le contenu en entier du plan concept élaboré par la firme WSP sera présenté à la population lors d’une rencontre publique qui se tiendra d’ici la fin janvier et dont la date reste encore à déterminer.

L’étude commandée par L’Ange-Gardien au coût de 18 800 $ et dont une somme de 5000 $ a été absorbée par le CLD des Collines-de-l’Outaouais prévoit notamment l’aménagement sur le domaine d’un jardin botanique, d’un réseau de sentiers lumineux en forêt, d’une scène extérieure pouvant accueillir un amphithéâtre pour des concerts classiques aux abords de la rivière du Lièvre et d’une production artisanale de sirop d’érable. La création d’un parc pour aînés et l’ajout de services de restauration et d’hébergement sont également au nombre des points saillants figurant à l’intérieur du document dont Le Droit a obtenu copie.

Le maire de la municipalité, Marc Louis-Seize, soutient que ce plan directeur n’est pas coulé dans le béton et qu’il est impossible pour le moment de chiffrer le coût total du projet. Il s’agit d’une base pour l’usage futur qui sera fait de ce lieu bucolique localisé à quelques minutes au nord de Buckingham, affirme celui-ci. « C’est un plan qui va évoluer. On sait très bien aussi qu’on sera propriétaire seulement dans quelques années et qu’il faudra cogner à beaucoup de portes pour aller chercher le financement nécessaire aux différents éléments. Il faut aussi déterminer qui va gérer Champboisé. Est-ce que ce sera la municipalité ou un organisme sans but lucratif ? Il nous reste tout ça à regarder », explique le premier magistrat.

Rappelons que L’Ange-Gardien a signé une promesse d’achat avec les Œuvres Eudistes au printemps 2012 afin de faire l’acquisition de Champboisé. La transaction chiffrée au coût de 1 million de dollars s’étale sur 10 ans. Même si différentes activités sont occasionnellement organisées sur place par la municipalité et ses partenaires, le site sert encore de lieu de ressourcement pour la congrégation religieuse. 

En 2014, sous les recommandations émises par le comité de planification responsable de se pencher sur l’avenir de Champboisé, le conseil municipal de l’époque avait statué que la propriété serait dédiée à la pratique d’activités récréatives, familiales, culturelles, éducatives, communautaires et d’interprétation, une fois l’achat complété.