Le Droit
Yolande Gravel a travaillé sans relâche pour démystifier la maladie d’Alzheimer. Sur la photo, la ministre Marguerite Blais et le président de la Table de concertation des personnes aînées de l’Outaouais, M. Robert Leduc, entourent Mme Gravel.
Yolande Gravel a travaillé sans relâche pour démystifier la maladie d’Alzheimer. Sur la photo, la ministre Marguerite Blais et le président de la Table de concertation des personnes aînées de l’Outaouais, M. Robert Leduc, entourent Mme Gravel.

Yolande Gravel, une pionnière qui a démystifié la maladie d’Alzheimer

Paul Gaboury
Paul Gaboury
Collaboration spéciale
Lorsque sa mère Fleur-Ange est décédée de la maladie d’Alzheimer en 1985, Yolande Gravel se rappelle encore avoir entendu une petite voix lui dire qu’elle pouvait « démystifier la maladie de l’Alzheimer, aider les familles et traiter avec respect les personnes souffrant de cette maladie ».