Les pompiers gatinois Christian Mongeau, Kevin Murphy et Marc-André Pilon ont été honorés à la suite du sauvetage d’une femme lors d’un incendie survenu le 15 juillet 2018.

Trois pompiers gatinois honorés

Trois pompiers de la ville de Gatineau ont uni leurs efforts pour sauver in extremis la vie d’une femme dont la vie était en danger lors d’un incendie survenu dans la nuit du 15 juillet 2018 dans l’immeuble du 156 rue Archambault, dans le secteur Hull, à Gatineau.

Le lieutenant Christian Mongeau et les pompiers Kevin Murphy et Marc-André Pilon ont été récompensés récemment à l’Assemblée nationale du Québec pour leur intervention héroïque lors de la troisième édition de la Journée nationale de reconnaissance des pompiers.

Le pompier Kevin Murphy a alors reçu la Médaille pour acte méritoire, qui honore le dépassement de soi lors d’une intervention à caractère exceptionnel.

Le lieutenant Christian Mongeau et le pompier Marc-André Pilon ont pour leur part été décorés d’une Citation de reconnaissance pour avoir facilité le travail des membres d’un service de sécurité lors d’un événement nécessitant leur intervention.

Le pompier Murphy travaille au Service des incendies de Gatineau depuis six ans. Devenir pompier était un rêve de petit garçon, et c’est à son anniversaire de 18 ans qu’il a pu réaliser son rêve. Son père est pompier à Brownsburg-Chatham, près de Lachute. C’était la première fois de sa carrière qu’il était appelé à venir sauver la vie d’une personne lors d’un incendie. Il se souviendra toujours des détails de ce sauvetage.

« Nous n’avions pas beaucoup de temps, il fallait agir rapidement. À notre arrivée, nous avions un plan de match parce que nous savions qu’une femme était au troisième étage et qu’elle était en état de panique. À cause de la chaleur, elle voulait sauter du troisième. Mon lieutenant lui a expliqué ce qu’elle devait faire en attendant l’arrivée des secours. Dans ce genre de situation, il faut faire une bonne gestion de son stress. À notre arrivée, mon lieutenant a tout de suite donné l’ordre de sortir l’échelle du camion. Mon collègue Pilon a sorti l’échelle de 24 pieds, et j’ai monté comme on le fait tellement souvent lors des pratiques. C’est l’adrénaline qui nous pousse », a expliqué le pompier Kevin Murphy, âgé de 31 ans.

La femme a pu sortir tête première de la petite fenêtre du logement. C’est le pompier Murphy qui a pu la soutenir au bout de l’échelle.

Consciente tout au long de l’intervention, elle a pu descendre avec l’aide du pompier et a pu recevoir de l’oxygène que le pompier Pilon avait acheminé en attendant l‘arrivée des ambulanciers. Les deux pompiers sont ensuite allés aider leurs collègues à combattre l’incendie qui faisant rage en pleine nuit. « La dame a eu du courage. Elle a écouté les conseils du lieutenant à la lettre », a-t-il mentionné.

Le lieutenant Mongeau travaille au Service des incendies de Gatineau depuis 12 ans. Il a déjà travaillé comme paramédics, et pompier dans la région de Montréal.

« J’ai déjà vécu des situations d’urgence. Ce n’est pas quelque chose que l’on aime. Mais quand ça arrive, il faut être bien préparé. Je dirais que tout s’est bien passé cette fois-là grâce au travail concerté de l’équipe. La centrale nous avait confirmé quelques minutes avant notre arrivée qu’il y avait un incendie et qu’une dame menaçait de sauter du 3e étage. Déjà, le plan de match était de sortir une échelle. J’ai dit à la dame de ne pas sauter, et lui ai demandé s’il y avait d’autres personnes dans l’appartement. J’ai continué à la rassurer et elle est restée accroupie près de la fenêtre en attendant l’arrivée du pompier Murphy », a raconté le lieutenant Mongeau.

Le pompier Marc-André Pilon travaille au Service des incendies de Gatineau depuis quatre ans. Comme ses collègues, il affirme qu’il ne se doutait pas que cette intervention allait être reconnue. Mais il admet avoir vécu des minutes stressantes lors de cette nuit du 15 juillet 2018.

« C’est la première fois que je vis une situation aussi stressante. Quand nous sommes arrivés, une femme était prise au 3e étage. Le feu sortait des deux cages d’escalier extérieur. Nous avions beaucoup de choses à gérer. Je suis allé chercher l’échelle dans le camion et nous nous sommes dirigés vers la fenêtre où se trouvait la dame. Lorsque mon collègue Murphy est monté dans l’échelle au secours de la dame, je suis allé chercher la trousse d’oxygène. Tout s’est déroulé en moins de deux minutes », a raconté le pompier Pilon, âgé de 27 ans.

Le lieutenant Mongeau, et ses collègues disent avoir particulièrement apprécié la remise de prix à l’Assemblée nationale.

« On ne fait pas notre travail pour recevoir des médailles, mais c’était juste plaisant de participer à un tel événement », a souligné le lieutenant Mongeau.