Thérèse Cyr a reçu le prix Jean Boileau le 3 septembre dernier.

Thérèse Cyr, la maman du Festival de montgolfières

L'ancienne conseillère municipale de Gatineau, Thérèse Cyr, est membre fondatrice du Festival de montgolfières de Gatineau et elle est bénévole à cet événement annuel depuis sa création, il y a 30 ans. Elle qui soufflera ses 80 bougies en octobre a été honorée pour sa contribution exceptionnelle au Festival de montgolfières en recevant, le 3 septembre dernier, le prix Jean Boileau. Le Droit et Radio-Canada soulignent à leur tour l'engagement indéfectible de cette grande Gatinoise à « son » festival ainsi qu'à sa ville en lui décernant le titre de Personnalité de la semaine.
« Wow ! Quel honneur, tabarouette ! », s'est exclamée Mme Cyr lorsque Le Droit lui a appris que ce titre lui était décerné. « Les gens vont dire que j'en reçois trop », a-t-elle ajouté en riant.
Quand elle parle du Festival de montgolfières de Gatineau, Thérèse Cyr le surnomme « son bébé ». Et avec raison puisque c'est elle qui a cofondé cet événement, il y a 30 ans, avec Jean Boileau et ses deux collègues à la table du conseil municipal de l'ancienne Ville de Gatineau, Berthe Miron et Claire Vaive. Mme Cyr est de plus bénévole à ce festival depuis les 30 dernières années. De là la raison pour laquelle elle s'est mérité le prix Jean Boileau, le 3 septembre dernier. Une soirée inoubliable, dit-elle.
« Je ne savais trop à quoi m'attendre ce soir-là, affirme-t-elle. Mais il y avait beaucoup de monde, tous mes proches et mes amis y étaient, ainsi que beaucoup de citoyens pour lesquels j'ai travaillé pendant 18 ans, et j'étais très contente. Je me sentais chez nous. Et c'était tout un honneur de recevoir le prix Jean Boileau. Je l'apprécie beaucoup. Hier matin (mercredi), j'ai apporté ce prix à la salle à dîner (de la résidence pour retraités où elle habite, à Gatineau) et tout le monde voulait le voir. Ils étaient quasiment à la queue leu leu pour le voir », lance-t-elle en riant.
Les premières années et les premiers balbutiements du Festival de montgolfières de Gatineau comptent parmi les plus beaux souvenirs de Thérèse Cyr. « Ces premières années où nous n'avions même pas d'électricité étaient magiques, se rappelle-t-elle. Et ce que j'ai toujours aimé pendant mes 30 années de bénévolat, c'est l'envolée des montgolfières. C'est fantastique de voir les gens, les jeunes et les moins jeunes, monter vers le ciel avec le sourire aux lèvres. J'en suis émue chaque fois.
- Et le spectacle le plus mémorable que vous avez vu au Festival, Mme Cyr ?
- Céline Dion, répond-elle sans hésiter. Je l'ai trouvée fantastique. Mais pas nécessairement pour son spectacle (présenté en 1989). Il était bien son spectacle. Mais Céline a surtout été fantastique avec les gens. En après-midi, elle s'est promenée avec moi en voiturette pour rencontrer les visiteurs. Et à minuit, après son spectacle, elle était sur le bord de la clôture, occupée à signer des autographes pour les gens. Elle a été extraordinaire avec les Gatinois et les visiteurs au Festival. » 
Mère de trois garçons et grand-mère de six petits-enfants, Thérèse Cyr a fait carrière en Outaouais comme journaliste qui couvrait l'actualité sportive et animatrice d'une émission d'affaires publiques à la télé-communautaire pendant de nombreuses années. Elle a été élue une première fois au conseil municipal de Gatineau en 1987, et réélue à ce poste jusqu'à sa retraite de la vie publique, en 2005. 
Elle rédige présentement son autobiographie.