Natif de Maniwaki, Denis Rozon a une passion pour les chiens et les courses depuis plus de 40 ans.

Le créateur d’impact Denis Rozon et ses chiens

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Cette semaine, Denis Rozon, pour sa passion pour les courses de chiens.

La renommée de Denis Rozon comme coureur et organisateur de courses de chiens dépasse depuis déjà longtemps nos frontières.

Et en organisant la Coupe du monde Bristol Dryland, la plus grande course sur terres battues au monde (excluant le Championnat mondial), il a démontré un savoir-faire hors du commun, alors qu’il accueillait les meilleurs coureurs du monde entier provenant de 16 pays, en 2015.

Il sera encore au rendez-vous pour une dixième année, le 25, 26, et 27 octobre prochains, alors qu’il accueillera sur sa terre de Bristol en Outaouais le Championnat canadien de course de chiens.

C’est pour son excellence comme « créateur d’impact » que M. Rozon a récemment reçu le prix du bénévolat régional en loisir et en sport Dollard-Morin des mains de la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charette.

Le lauréat a été sélectionné par un comité de sélection coordonné par Loisir sport Outaouais. Lors de la remise, on a souligné que M. Rozon s’est vite positionné comme étant un modèle et un ambassadeur dans sa communauté par la mise sur pied de cet événement. 

« L’événement est devenu un emblème pour la MRC de Pontiac de par sa portée internationale. Par son temps et son investissement, il a réussi à offrir une place importante au sport canin dans son milieu. »

L’événement est aussi devenu un projet familial, puisque ses quatre enfants contribuent également à son succès.

« Le prix revient à toute l’équipe qui travaille avec moi pour faire des courses un grand succès depuis dix ans », explique M. Rozon, en entrevue avec Le Droit.

Natif de Maniwaki, il a une passion pour les chiens et les courses depuis plus de 40 ans.

Il a lui-même aménagé, à ses frais, une partie de sa terre et de sa forêt de Bristol. 

Le site compte aussi des estrades et un centre pour accueillir les visiteurs.

« Plusieurs coureurs disent que nous avons ici les plus beaux sentiers du monde entier », a-t-il souligné avec fierté.

Les sentiers ont été aménagés pour permettre aux spectateurs qui assistent aux courses tout à fait gratuitement de tout voir. 

Pour réaliser ce tour de force, l’événement compte sur plus de 120 commanditaires.

« Nous avons le seul site au monde où les spectateurs peuvent voir les courses sur les dix sentiers en même temps », raconte M. Rozon, qui ne veut rien négliger pour offrir le meilleur spectacle sur le meilleur site.

Le Bristol Dryland demande beaucoup d’organisation, puisqu’il y a différentes courses, avec chariots sur trois roues, avec quatre, six ou huit chiens. 

Il y a aussi des courses vélo, avec un ou deux chiens, avec trottinette, tirée par un ou deux chiens. 

Puis, il y a les coureurs à pied tirés par un chien, sur plus de 4 kilomètres.

M. Rozon possède également une entreprise bien connue, Timberland Tours, qui propose des randonnées de chiens en traîneaux très prisées par les touristes.

« J’ai une quarantaine de chiens. Alors vous pouvez vous imaginer qu’avec l’organisation de courses, c’est beaucoup d’ouvrage. Je suis très occupé toute l’année ! »