Les deux ambassadeurs, Laura Lussier et Shaunpal Jandu auront comme mission de favoriser les échanges constructifs sur l’importance des langues officielles et de la dualité linguistique.

Ambassadeurs de la dualité linguistique

Pour célébrer le 50e anniversaire de l’adoption de la Loi sur les langues officielles, la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures a mis sur pied une tournée pancanadienne afin de faire la promotion de la dualité linguistique comme une valeur commune, fondamentale pour la pérennité du pays.

À compter du 15 avril prochain, la caravane de la tournée Bonjour my friend ! amorcera sa traversée du pays en partant de Victoria en Colombie-Britannique pour se terminer trois mois plus tard à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les deux ambassadeurs qui seront à bord, Laura Lussier, du Manitoba, et Shaunpal Jandu de la Colombie-Britannique, auront comme mission de favoriser les échanges constructifs sur l’importance des langues officielles et de la dualité linguistique.

Née Saint-Boniface, Laura Lussier est une artiste de théâtre, comédienne, animatrice, metteure en scène bien connue du Manitoba où elle souhaite « vivre encore longtemps », a-t-elle mentionné avec fierté.

Le road trip qu’elle s’apprête à faire à travers le Canada l’emballe parce qu’elle fera ce qu’elle aime le plus, soit aller à la rencontre des gens qu’elle ne connaît pas. Des citoyens, des élus, des fonctionnaires seront aux rendez-vous.

« Je viens d’une famille exogame, père anglophone et mère francophone. J’ai fait mes études en partie en français et en partie en anglais. Mes premiers mots étaient en français, puis en franglais. Je ne suis pas différente des autres francophones vivant en milieu minoritaire, explique-t-elle. Ce qui m’anime le plus dans mon travail, c’est la rencontre entre les cultures, les langues, les générations. Je m’en inspire beaucoup ».

L’autre ambassadeur de la tournée, Shaunpal Jandu, d’Ottawa, est un consultant et ancien responsable des affaires publiques chez Canadian parents for french.

« Son bagage est très différent du mien. Shaunpal a habité à Montréal et ses parents parlaient six langues. C’était important pour eux qu’il vive les deux cultures », explique Laura Lussier.

Dualité linguistique

« Nous allons parler des deux langues officielles et de la dualité linguistique, un concept qui est peut-être nouveau pour plusieurs personnes, surtout les anglophones qui ont surtout entendu parler de bilinguisme et de bilinguisme officiel. La dualité linguistique, c’est une valeur fondamentale de notre pays, celle de respecter l’autre langue officielle, d’apprendre à vivre ensemble dans l’harmonie, ce qui nous permet de nous ouvrir aux autres cultures. »

Au cours des prochains mois, les deux ambassadeurs visiteront les grandes villes du pays, incluant toutes les capitales des provinces.

La caravane passera notamment par Ottawa à la fin mai pour participer au symposium sur les langues officielles organisé par le gouvernement fédéral.

Un site internet, offert dans les deux langues officielles, permettra au grand public de suivre la tournée dont le coût total s’élève à 500 000 $, financée en grande partie par le gouvernement fédéral.