Tête d'affiche

Odette Charbonneau-Legault, fermière pour la vie

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Odette Charbonneau-Legault, de L’Orignal, a toujours été passionnée d’agriculture. On dit même qu’elle est née « les deux mains dans la terre ».  

Tête d'affiche

Trois jeunes juristes nommés patriotes de l’année par la SSJB

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

La Société Saint-Jean-Baptiste vient de décerner le titre de Patriote de l’année 2018-2019 à trois jeunes juristes, Éric Poirier, François Côté et Guillaume Rousseau, qui ont publié le livre Le droit linguistique au Québec.

Tête d'affiche

Le canal Rideau: la patinoire de Marc Corriveau

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

De l’étang gelé de son village natal du nord de l’Ontario à la patinoire du canal Rideau, il y a tout un monde. Pour Marc Corriveau, il y aura quand même toujours eu la même joie, la même passion, pour la glace.    

Tête d'affiche

Mathieu Tremblay: «La dame était couchée et inconsciente»

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Le policier Mathieu Tremblay n’était pas en service le 17 février 2018. Mais, ce jour-là, celui qui œuvre pour le Service de police de la Ville de Gatineau depuis 2005 a réanimé une dame victime d’un grave accident. Il a été honoré par le Sénat, mercredi dernier, grâce à des démarches entamées par la famille de la victime.

Il y a un peu plus d’un an, Mathieu Tremblay circulait sur l’autoroute 50 en revenant de l’entraînement de hockey de son petit garçon. C’est alors qu’il est arrivé sur les lieux d’un accident impliquant une seule voiture. Une dame, Josée Saint-Jean, avait fait une sortie de route et son véhicule avait terminé sa course dans le fossé, après avoir effectué plusieurs tonneaux. 

« Je me suis rangé sur le côté et je suis rapidement allé voir s’il y avait des blessés », raconte celui qui était accompagné de son petit garçon au moment des événements. Il a d’ailleurs demandé à un autre témoin s’il pouvait jeter un œil au petit, qui avait été sommé de rester dans la voiture. 

« En arrivant dans le fossé, j’ai vu la dame qui était couchée dans la neige, sur le ventre et inconsciente. Elle avait encore un pouls, mais en la retournant, ses signes vitaux ont cessé. C’est en faisant les manœuvres de réanimation que son pouls a repris, raconte Mathieu Tremblay, qui a aussi été aidé par un pompier, arrivé sur les lieux au même moment. En fait, ce n’est pas seulement moi qui lui ai sauvé la vie, c’est vraiment grâce à une chaîne d’entraide. Les paramédicaux sont aussi arrivés peu de temps après et j’ai continué les manœuvres pendant qu’ils l’installaient sur la civière », raconte Mathieu Tremblay, qui a reçu une plaque honorifique, mercredi, remise par la sénatrice Chantal Petitclerc.  

C’était la première fois que le policier intervenait sur un accident aussi sérieux pendant qu’il n’était pas en service. C’était aussi la première fois qu’il ramenait quelqu’un à la vie.

Rencontre

Un mois après l’accident, le conjoint de la dame a communiqué avec le policier, car celle-ci désirait le rencontrer. « J’étais vraiment content, car je n’avais pas eu de nouvelles d’elle. Je suis allé la rencontrer à l’hôpital, où elle était encore hospitalisée », explique le policier. En effet, la dame a subi de graves blessures et doit encore se déplacer en fauteuil roulant. Il y a tout de même de l’espoir pour qu’elle retrouve l’usage de ses jambes, selon lui. Au moment de l’accident, la dame se trouvait avec sa fille, une jeune adulte. Celle-ci a été blessée, mais pas aussi grièvement que sa mère. 

C’est d’ailleurs la famille de la victime qui a fait appel au Sénat pour que le geste de Mathieu Tremblay soit souligné officiellement. « Ça m’a vraiment fait plaisir. Ce n’est pas seulement grâce à moi si elle est en vie, mais c’est certain que ça me fait chaud au cœur », a souligné le policier. 

Le petit garçon de Mathieu Tremblay, qui a été un peu témoin de la scène, en attendant sagement dans le véhicule après son entraînement de hockey, est évidemment très fier de son père. Et il n’hésite pas à le dire : « Mon papa a sauvé la vie d’une madame. »

Tête d'affiche

Un outil de prévention à l’université

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Une chercheuse de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) va participer à un projet de recherche visant à implanter et évaluer l’efficacité d’un programme de prévention de l’agression sexuelle pour les étudiantes en milieu universitaire.

Tête d'affiche

Yannick LaSalle : la recette du succès

Les talents et la créativité de Yannick LaSalle, chef du restaurant Les Fougères de Chelsea, viennent d’être reconnus aux Championnats culinaires canadiens 2019 tenus récemment à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Le chef LaSalle, âgé de 31 ans, a su se démarquer en présentant, avec son équipe, des plats remarquables lors des trois épreuves en montant sur la plus haute marche sur le podium.

Tête d'affiche

Rabah Iddir : un directeur d’école remarquable

Le directeur de l’école élémentaire publique Charlotte-Lemieux à Ottawa, Rabah Iddir, sera honoré à la fin du mois de février du prix national des Directeurs et directrices remarquables du Canada 2019.

L’hommage est remis chaque année par le Partenariat en éducation à trente directrices et directeurs d’école à l’échelle du pays pour leur engagement exceptionnel envers leur école et leur communauté.

Tête d'affiche

Raymond Desjardins : pour l’avenir de la planète

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Raymond Desjardins vient d’être nommé membre de l’Ordre du Canada, un honneur qui vient souligner la carrière exceptionnelle de ce scientifique émérite dont le travail est déterminant pour l’avenir de notre planète.

Tête d'affiche

Odette Simard : une bénévole d’exception

Dès l’âge de 15 ans, Odette Simard a commencé à faire du bénévolat comme monitrice de terrain de jeu à Buckingham. Et toute sa vie, même pendant ses 38 ans passés dans la fonction publique fédérale, elle n’a jamais cessé de donner de son temps pour améliorer la qualité de vie des personnes de sa communauté, notamment en siégeant au sein de nombreux conseils d’administration de divers organismes professionnels, philanthropiques et de bienfaisance de la région de l’Outaouais.

L’engagement bénévole exceptionnel d’Odette Simard a été souligné lors d’une cérémonie au Salon bleu du parlement de Québec en présence de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Tête d'affiche

Le dévouement indéfectible de Trèva Cousineau

Au cours des dernières décennies, Trèva Cousineau, d’Orléans, a été à la tête de nombreux conseils et comités pour faire avancer la cause des francophones de l’Ontario. Son engagement indéfectible vient d’être reconnu par le gouvernement ontarien qui l’a honorée récemment en lui décernant le Prix d’excellence de l’Ontario pour les personnes âgées. La distinction lui a été remise par la lieutenante-gouverneure de l’Ontario, Elizabeth Dowdeswell, et du ministre des Aîné(e)s et de l’Accessibilité, Raymond Cho.

Enseignante et diététiste au début de sa carrière, elle est retournée au travail après avoir élevé sa famille de six enfants.