Tête d'affiche

Roger Paul : implication et leadership en éducation

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Cette semaine, Roger Paul, un homme impliqué dans le domaine de l’éducation, du leadership et de la francophonie.

Roger Paul vient d’être récompensé par un doctorat honorifique de l’Université d’Ottawa, qui vise à reconnaître sa vaste expérience et implication dans le domaine de l’éducation et du leadership, de même que son engagement pour la défense et le développement de la francophonie.  

Tête d'affiche

Raphaël Nahar Rivière, le jeune patient devenu médecin

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Cette semaine, l’histoire inspirante du Dr Raphaël Nahar Rivière, âgé de 25 ans, qui n’a absolument rien d’ordinaire.

Ce jeune médecin, né au Bangladesh, a fait ses études de médecine en français à l’Université d’Ottawa.

Tête d'affiche

La Dre Desrosiers interpelle la planète

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Cette semaine : la docteure Claudel Pétrin-Desrosiers.

Les inondations, les chaleurs et les froids extrêmes ont des conséquences sur la santé des personnes que les autorités ne peuvent plus ignorer. Depuis déjà quelques années, la médecin gatinoise Claudel Pétrin-Desrosiers s’implique pour faire reconnaître l’urgence que posent les changements climatiques sur la santé des populations du monde entier.  

Tête d'affiche

Le dépanneur Sylvestre, un lieu de partage et d’entraide

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Cette semaine : Colette Coughlin.

C’était en 2002. Un groupe d’une douzaine de personnes, qui voulaient s’impliquer pour aider davantage les gens vivant des situations difficiles, a décidé d’acheter le dépanneur du quartier.

Tête d'affiche

Charles-Antoine Hallé : enseigner l’entrepreneuriat à l’école

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Cette semaine : Charles-Antoine Hallé.

Charles-Antoine Hallé, un jeune entrepreneur de Gatineau, vient de remporter la Bourse d’honneur du ministère de l’Économie et de l’Innovation, dotée d’un prix de 25 000 $. 

Dirigeant de l’entreprise Apprends & Entreprends, il est l’un des quatre récipiendaires de cette bourse en Outaouais, et le plus jeune lauréat du Québec.

Tête d'affiche

Le combat contre la pauvreté

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Depuis plus de 30 ans, le Gatinois Jean-François Tardif s’implique bénévolement afin de combattre la pauvreté extrême dans le monde.

Tête d'affiche

Étienne Bélanger : mieux comprendre l’empathie des gens

Chaque semaine, Le Droit rencontre une personne afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mérite d’être notre tête d’affiche, écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Devant une cause humanitaire, les gens réagissent en fonction de différents facteurs qui sont parfois difficiles à comprendre pour offrir des dons à des organismes ou des causes humanitaires. Les sommes amassées ne concordent pas toujours avec l’ampleur de la souffrance vécue par les victimes.

Étienne Bélanger, un étudiant de cinquième secondaire de l’école secondaire du Versant à Gatineau, n’a pas hésité à aller au bout de sa curiosité pour comprendre le phénomène, même si les gens de son entourage se demandaient si le sujet de recherche qu’il voulait aborder avait vraiment un lien avec l’Expo-sciences Hydro-Québec, événement reconnu pour les expériences menées en sciences pures. Les gens oublient toutefois que cet événement offre la possibilité à des étudiants de faire des expériences en sciences sociales.

Tête d'affiche

Jean-Paul Perreault, un francophone «contre la colonisation des cerveaux»

Les multiples combats menés depuis 30 ans par « un homme obstiné, audacieux et compétent, toujours à l’œuvre pour la cause de la francophonie » sont racontés dans Jean-Paul Perreault contre la colonisation des cerveaux.

Cet essai politique de 365 pages, basé sur des articles de journaux, de revues, de livres et sites Web, est l’œuvre de Paul Morissette, un fonctionnaire aylmerois retraité qui a travaillé pendant plus de 25 ans en francisation des immigrants. 

Page après page, cet ancien journaliste et chroniqueur au Bulletin d’Aylmer invite les lecteurs à faire un retour sur les nombreuses batailles menées par M. Perreault pour défendre et promouvoir la langue française.

Tête d'affiche

Prendre le temps pour les autres

Steven Waters n’a pas attendu les années pour se démarquer.

Le Gatinois âgé de 15 ans, étudiant à l’école secondaire Le Carrefour à Gatineau, vient de se mériter le prix Claude-Masson, un prix prestigieux remis lors du gala Hommage bénévolat-Québec 2019, pour souligner son engagement remarquable dans sa communauté. Il fait partie d’un groupe sélect d’une quinzaine de jeunes bénévoles choisis dans les différentes régions du Québec.

Tête d'affiche

Janelle Fournier : une enseignante mordue des sciences

Après avoir enseigné pendant dix ans au niveau secondaire, Janelle Fournier, originaire de Welland en Ontario, a décidé de retourner aux études à l’Université d’Ottawa pour compléter son doctorat en enseignement. Son objectif : développer des outils pédagogiques qui vont aider les futurs enseignants à susciter l’intérêt des élèves pour les sciences afin qu’ils puissent régler « des problèmes de la vraie vie » par leurs connaissances.

Enseignante passionnée de sciences, technologie, ingénierie et médecine (les STIM), Janelle Fournier, âgée de 33 ans, vient de se recevoir la bourse Huguette-Labelle (une initiative conjointe de l’Université d’Ottawa et la Fondation franco-ontarienne) remise à une Franco-Ontarienne qui poursuit des études de deuxième ou troisième cycle à temps complet et qui manifeste un vif intérêt pour les causes sociales et humanitaires. Dotée d’une somme de 5000 $, elle est remise en l’honneur de l’ancienne chancelière de l’Université et francophone convaincue, Huguette Labelle.