Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a bien lancé son nouveau mandat en faisant des heureux dans les deux camps à la suite de ses propositions de nominations aux différents comités et commissions.

Pedneaud-Jobin rallie son conseil

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a visé juste, mardi, avec ses nominations aux différents postes des comités et commissions politiques de la Ville. Ses propositions ont rallié l’ensemble du conseil municipal, faisant des heureux autant dans le camp des élus indépendants qu’au sein de son équipe d’Action Gatineau.

 L’exercice était périlleux puisqu’il devait permettre un équilibre entre les souhaits des élus, leurs compétences, leur provenance géographique, leur affiliation politique et leur affinité avec les objectifs du mandat. « Je suis satisfait de la marge de manœuvre que les élus m’ont donnée, a souligné le maire. Les gens sont arrivés avec une attitude constructive. Ce fut un travail à plusieurs. » Seul le conseiller Marc Carrière, qui n’a obtenu aucune présidence, a signifié sa dissidence à la résolution sur les nominations. 

L’un des éléments les plus marquants de la nouvelle composition des comités et commissions est le départ de Gilles Carpentier de la présidence de la Société de transport de l’Outaouais (STO) afin d’être remplacé à ce poste par Myriam Nadeau. Les priorités de cette dernière identifiées par le maire sont le projet de train léger et les relations de travail. 

Gilles Carpentier a été nommé président du comité exécutif, un rôle qualifié par le maire de stratégique majeur. « Il agira comme mon bras droit, a indiqué M. Pedneaud-Jobin. Certains défis seront au cœur de son action, par exemple la capacité de Gatineau de répondre à la pénurie de main-d’œuvre, la création d’une culture d’amélioration continue, l’amélioration de notre taux de réalisation des projets d’infrastructures ou encore l’adaptation aux changements climatiques. »

Le conseiller Cédric Tessier ressort comme l’un des grands gagnants des nominations dans les instances politiques de la Ville de Gatineau. Alors qu’il présidait la commission jeunesse lors du dernier mandat, M. Tessier fait cette fois son entrée au comité exécutif comme responsable de la livraison du programme du conseil. Il occupera aussi les postes de vice-président du conseil municipal et vice-président du comité consultatif d’urbanisme. 

Le maire Pedneaud-Jobin a aussi réservé une place de choix à plusieurs nouveaux élus. De fait, Renée Amyot et Nathalie Lemieux accèdent au comité exécutif dès leur arrivée en politique municipale. Elles présideront aussi la commission Gatineau, ville en santé pour la première, et la commission des arts et de la culture pour la deuxième. Audrey Bureau se voit décerner plusieurs responsabilités en matière de transport en se voyant accorder un siège à la STO ainsi que la présidence du nouveau comité des transports. 

Maude Marquis-Bissonnette siégera aussi à la STO et occupera la présidence de l’importante commission du développement du territoire, de l’habitation et de l’environnement. « Son expérience comme chercheure en études urbaines et ses expériences professionnelles dans les MRC de l’Outaouais lui permettront de bien lancer les travaux de cette nouvelle commission », a indiqué le maire. 

Le maire conserve l’intention de donner des « lettres de mandat » aux présidents des différents comités et commissions, mais cela aura lieu en début d’année 2018, une fois que le programme du conseil aura été adopté. 

LE RÔLE DES ÉLUS MUNICIPAUX

COMITÉ EXÉCUTIF

  • Gilles Carpentier - président
  • Maxime Pedneaud-Jobin (AG)
  • Renée Amyot (AG)
  • Nathalie Lemieux
  • Cédric Tessier (AG)


SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE L’OUTAOUAIS

  • Myriam Nadeau (AG) - présidente
  • Audrey Bureau
  • Maude Marquis-Bissonnette (AG)
  • Jocelyn Blondin
  • Martin Lajeunesse (AG)


COMITÉ CONSULTATIF D’URBANISME

  • Jocelyn Blondin - président
  • Cédric Tessier (AG)
  • Mike Duggan


PRÉSIDENT DU CONSEIL MUNICIPAL

  • Daniel Champagne


MAIRESSE SUPPLÉANTE

  • Louise Boudrias


COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

  • Jean-François LeBlanc - coprésident


 COMITÉ FÊTES ET FESTIVAL

  • Mike Duggan - président


COMITÉ CONSULTATIF AGRICOLE

  • Jean Lessard - président


COMMISSION DE RÉVISION DES DÉPENSES

  • Martin Lajeunesse (AG) -président


COMMISSION DES TRANSPORTS

  • Audrey Bureau - président


COMMISSION SUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE, DE L’HABITATION ET DE L’ENVIRONNEMENT

  • Maude Marquis-Bissonnette (AG) - présidente


COMMISSION DES LOISIRS, DES SPORTS ET DU DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE

  • Pierre Lanthier - président


COMMISSION DE LA CULTURE, DES LETTRES ET DU PATRIMOINE

  • Nathalie Lemieux - présidente


COMMISSION GATINEAU, VILLE EN SANTÉ

  • Renée Amyot (AG) - présidente


COMMISSION JEUNESSE

  • Isabelle N. Miron (AG) - coprésidente


*AG: Action Gatineau

SURPRISE DE TAILLE POUR LOUISE BOUDRIAS

Une surprise de taille attendait la conseillère indépendante Louise Boudrias lors du dévoilement de la composition des différents comités et commissions municipales, mardi, en préparation de la première rencontre du mandat du nouveau conseil municipal. Celle qui a agi comme l’une des plus grandes critiques du maire Maxime Pedneaud-Jobin lors des quatre dernières années a été nommée par ce dernier au poste de mairesse suppléante.

À ce titre, Mme Boudrias remplacera l’ex-conseillère Mireille Apollon, vivement appréciée par le maire Pedneaud-Jobin. Elle sera appelée à représenter le maire et la Ville dans divers événements. « Mme Boudrias et moi ne sommes pas toujours du même côté, mais je reconnais qu’elle a beaucoup travaillé avec les organisations sur le terrain, a expliqué M. Pedneaud-Jobin. Sa connaissance de la Ville, des organismes gatinois, et sa facilité à entrer en relation avec les gens seront un atout. »

Mme Boudrais avoue avoir été très surprise lorsque le maire lui a proposé ce poste pour le prochain mandat. « Je remercie le maire pour sa confiance, a-t-elle indiqué. On s’entend qu’on n’est pas toujours en accord et qu’on n’a pas la même vision des choses, mais on a un respect mutuel du rôle que nous jouons tous les deux. »

La surprise a été toute autre pour le conseiller Marc Carrière qui se retrouve sans aucune présidence de comité ou de commission pour toute la durée du mandat à venir. Ce dernier a proposé un amendement à la proposition du maire pour obtenir un siège à la Société de transport de l’Outaouais (STO) à la place du conseiller Martin Lajeunesse afin de représenter l’est de la Ville, mais le conseil, à la majorité, a rejeté la proposition de M. Carrière. 

Ce dernier n’a pas caché son amertume devant la situation, laissant entendre que le maire et le conseil ne reconnaissaient pas ses compétences.