Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des panneaux de signalisation avisant du danger ont été installés aux différents points d'accès de la patinoire du canal Rideau.
Des panneaux de signalisation avisant du danger ont été installés aux différents points d'accès de la patinoire du canal Rideau.

Patience avant de s'aventurer sur le canal Rideau

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La Commission de la capitale nationale (CCN) demande à la population de faire preuve d'encore un peu de patience avant de s'aventurer sur la surface glacée du canal Rideau.

Des panneaux de signalisation avisant du danger ont d'ailleurs été installés aux différents points d'accès de la patinoire. 

«Il ne faut pas s'aventurer sur la couche de glace à la surface du canal Rideau, car elle est encore dangereusement mince», prévient la CCN. 

Le niveau d'eau sous la glace du canal varie entre 1 mètre et 4,3 mètres de profondeur, entre le centre-ville et le lac Dows. 

Bien que des équipes soient dépêchées sur place, cela ne veut pas dire que la glace est assez «solide» pour autant, précise la CCN. 

«Elles préparent l'ouverture de la saison de patinage en arrosant la glace afin d'en épaissir sa surface, explique-t-on. Cette équipe est composée de professionnels qui savent gérer les risques liés à leur travail.» 

La CCN demande à la population de faire preuve d'encore un peu de patience avant de s'aventurer sur la surface glacée du canal Rideau.

Afin d'être considérée comme étant une surface «sécuritaire», l'épaisseur nécessaire de la glace pour supporter le poids des patineurs doit être d'au moins 30 centimètres. 

«Quand la glace aura suffisamment épaissi et que les conditions seront sûres, la CCN mettra tout en œuvre pour ouvrir dès que possible la plus grande patinoire du monde pour une 51e saison», assure-t-on.

Sauvetage sur le lac Mississippi 

Par ailleurs, la Police provinciale de l'Ontario (PPO) rappelle à la population que la glace n'est pas assez sécuritaire au point de pouvoir s'aventurer sur les cours d'eau glacés. 

Vendredi soir, peu avant 20h, deux personnes ont dû être secourues après être tombées dans l'eau lorsque la glace leur a cédé sous les pieds, sur le lac Mississippi, près de Carleton Place. 

Un homme de 26 ans a été en mesure de s'extirper de l'eau par lui-même alors qu'un autre, âgé de 57 ans, y était coincé. 

Le quinquagénaire a finalement été sorti de l'eau avec l'aide d'un bateau de secours. 

Les deux hommes s'en sortent intacts, sains et saufs.