On trouve des sols contaminés aux BPC près de la rue Jacques-Cartier, confirme la Ville de Gatineau. Mais il n'y en a pas dans l'emprise de la rue, où se fera le gros des travaux, précise André Lambert, dg adjoint.

Pas de travaux à l'angle Jacques-Cartier et Saint-Antoine

La Ville de Gatineau a consenti, vendredi en cour, à ne pas effectuer de travaux à l'angle des rues Jacques-Cartier et Saint-Antoine d'ici au 18 août, une mesure qui n'affecte toutefois pas le reste des opérations de revitalisation en cours dans ce secteur.
Le grand chef de la Confédération des peuples autochtones du Québec, Guillaume Carle, a fait valoir vendredi matin qu'il s'opposait à ce que des travaux aient lieu à l'angle des rues Jacques-Cartier et Saint-Antoine afin de ne pas détruire les artefacts qui s'y trouveraient. De son côté, la Ville de Gatineau fait valoir que bien qu'elle ait consenti à ne pas effectuer de travaux à cet endroit d'ici au 18 août, il n'y en avait pas en cours en ce moment. «Les travaux du chantier sur la rue Jacques-Cartier se poursuivent comme prévu, a-t-on indiqué au service des communications de la Ville. Il n'y a présentement aucun travail en cours ou prévu à court terme au coin de Jacques-Cartier et Saint-Antoine.» Le dossier doit être de nouveau entendu en cour le 18 août.