Il n'y aura pas de patinoire à l'aréna Jean-Marc Lalonde.

Pas de patinoire à l’aréna Jean-Marc Lalonde

Un récent rapport de l’inspection de l’aréna Jean-Marc Lalonde a déterminé que l’installation d’une glace serait trop risquée, compte tenu entre autres de l’ancienneté de l’équipement de réfrigération. Le site devrait plutôt devenir un espace polyvalent, « adapté à une utilisation tout au long de l’année ».

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, se désole de cette annonce. Toutefois, il souligne que la Cité est déjà dotée de trois patinoires intérieures, dont une à Clarence-Creek et deux à l’aréna de Clarence-Rockland.

Rénover l’aréna Jean-Marc Lalonde de fond en comble pourrait coûter plus de 3,3 millions $, selon le rapport de la firme LRL Engineering Ltd, présenté au comité plénier en décembre. Le maire Desjardins est catégorique : la municipalité « n’a pas cet argent-là ».

Selon l’inspection du site, les réparations intérieures s’élèveraient à plus de 2,5 millions $. Celles-ci incluraient entre autres les systèmes de chauffage, de ventilation et d’air conditionné, l’entièreté de la tuyauterie, une partie du système électrique et l’éclairage.

Par ailleurs, plusieurs aspects doivent être modifiés pour que le bâtiment réponde aux normes d’accessibilité et de sécurité. À l’extérieur, des changements devront être apportés à la chaussée et au trottoir en béton, et le mur extérieur en blocs de béton n’est pas imperméable aux intempéries. Toujours selon le rapport, ces rénovations pourraient coûter jusqu’à 406 000 $.

Un futur centre communautaire ?

« Avoir une glace, c’est hors de question. Mais on va étudier toutes nos options pour savoir ce qu’on va pouvoir faire avec l’espace », soutient M. Desjardins.

Ce dernier affirme que même si l’aréna se fait vieux, il n’est pas désuet. L’espace est déjà utilisé de façon quotidienne, comme par les cadets de l’air et par les commissions scolaires, entre autres, qui s’en servent comme un gymnase.

« On est chanceux parce qu’on a un jeune conseil (municipal), qui a beaucoup de bonnes idées. On va travailler fort pour trouver une solution », promet le maire.