Partager un Noël différemment

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Pandémie oblige, c'est sous une forme différente qu'aura lieu l'événement «À Noël, on se rassemble» de Buckingham le 25 décembre prochain.

Au cours des 12 dernières années, cette fête de Noël organisée pour les personnes seules et les ménages ayant des moyens financiers limités se tenait à la salle de quilles King Pin. Le soir du 25 décembre, une centaine de personnes se réunissaient à cet endroit avec la même volonté: se rassembler autour d'un bon repas pour célébrer Noël. 

Un service de transport assuré par des bénévoles était également offert gratuitement aux gens qui n'étaient pas en mesure de se déplacer. 

L'an dernier, ce sont 160 personnes qui avaient répondu présent. 

«Cette année, le nom de l'événement ''À Noël, on se rassemble'' perd tout son sens parce qu'on ne se rassemblera pas, laisse tomber Émilie Barrette, l'organisatrice de l'événement. Mais on a tout de même trouvé une alternative pour offrir un repas chaud à ces gens-là la journée de Noël.» 

En effet, pour cette 13e édition, Émilie et son équipe de bénévoles procéderont par la livraison à domicile afin d'offrir leur service. Et le tout, 100% gratuit, rappelle-t-elle. 

«On va faire livrer de la dinde, une tourtière, du ragoût, des légumes et des patates, ainsi qu'un dessert, chez les personnes qui vont s'inscrire à Buckingham et les environs.» 

«Livrer un repas, c'est pas mal le mieux qu'on peut faire en respectant les mesures d'hygiène et en permettant aux gens de trouver du bonheur à travers de la bonne nourriture», ajoute Émilie Barrette. 

Au cours de son entretien avec Le Droit, l'organisatrice du projet a d'ailleurs avoué que l'idée d'annuler la tenue de l'événement lui avait traversé l'esprit au cours des derniers mois en raison de la COVID-19. 

«À la base, notre événement visait à rassembler les gens et là, on ne peut pas, donc dans ma tête, ça tombait à l'eau», explique-t-elle. 

Cependant, Johanne Hamel et Carl Fontaine, un couple de bénévoles de longue date, ont poussé afin qu'une alternative à l'événement original soit mise sur pied. 

«Ce sont eux qui font toute la nourriture et c'était eux au cours des dernières années aussi, souligne Émilie. Ils m'ont approché pour qu'on s'adapte à la pandémie en offrant un service de livraison pour que ces gens-là puissent à tout de moins manger un bon repas de Noël malgré le contexte pandémique. J'y ai réfléchi et je trouvais que c'était une bonne idée.» 

Après avoir servi en moyenne entre 150 et 180 personnes par souper au cours des dernières éditions, Émilie Barrette et son équipe prévoient se limiter à 150 repas cette année. 

«Mais si jamais on se rend à ce chiffre-là, dit-elle, on va essayer de s'ajuster.» 

«Les gens n'ont pas à être gênés de nous appeler. C'est comme une commande take-out, mais gratuite et faite avec beaucoup d'amour. Tout le monde qui est impliqué dans ce projet-là, que ce soit de près ou de loin, est très heureux d'y participer.» 

Ceux et celles qui souhaiteraient s'inscrire, ou encore inscrire un membre de leur entourage à ce service sont invités à le faire avant le 22 décembre en communiquant avec Émilie Barrette au 819-775-1735.