Rémi Bertrand, directeur général de la Municipalité régionale de comté (MRC) du Pontiac, Raymond Stillwell, président de Green Investment Group, Gerry Philippe vice-président de Green Investment Group pour le Canada et Michael McCrank, préfet de la MRC du Pontiac.
Rémi Bertrand, directeur général de la Municipalité régionale de comté (MRC) du Pontiac, Raymond Stillwell, président de Green Investment Group, Gerry Philippe vice-président de Green Investment Group pour le Canada et Michael McCrank, préfet de la MRC du Pontiac.

Parc industriel du Pontiac: Une naissance beaucoup plus lente que prévue

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Le Parc industriel régional du Pontiac met du temps à jouer le rôle de pôle de développement économique qu'on lui prête.
Créé en 2010, après l'achat de l'ancienne usine de papier Smurfit Stone par l'entreprise américaine Green Investment Group, le parc industriel occupe un très vaste terrain le long de la rivière des Outaouais, à Litchfield, tout près de Portage-du-Fort.
Il accueille présentement six entreprises, dont la plus importante est Trebio, une usine de granules de bois qui est en production depuis l'an dernier, mais qui n'a pas encore atteint son plein potentiel. Les autres sont de plus petites entreprises, dont une compagnie locale de construction et des bureaux de consultants.
Tous ces projets ont créé quelque 200 emplois, incluant ceux des travailleurs forestiers dont l'activité a repris à cause de l'ouverture de Trebio. Cette entreprise exporte déjà ses produits en Europe. Elle a récemment reçu un coup de main de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais, qui a converti le système de chauffage de la cité étudiante de la Haute-Gatineau, à Maniwaki, pour utiliser les granules de bois comme carburant.
Plus de détails dans l'édition papier du 26 avril ou sur ledroitsurmonordi.ca