En août et en septembre, un projet pilote entre la Commission de la capitale nationale (CCN) et l’entreprise Parkbus sera mis sur pied afin de permettre aux résidents et aux touristes de visiter le parc de la Gatineau sans avoir besoin de la voiture.

Parc de la Gatineau: plus besoin de prendre la voiture

Les visiteurs du parc de la Gatineau auront une nouvelle manière de s’y rendre. Une entreprise qui œuvre déjà dans plusieurs grandes villes canadiennes propose un projet-pilote pour les transporter à bord d’un autobus, et ce, dès samedi.

En août et en septembre, un projet pilote entre la Commission de la capitale nationale (CCN) et l’entreprise Parkbus sera mis sur pied afin de permettre aux résidents et aux touristes de visiter le parc de la Gatineau sans avoir besoin de la voiture.

Fondé en 2010 pour offrir un transport à partir des zones urbaines vers les espaces de plein air, Parkbus roule aujourd’hui vers plusieurs parcs, notamment ceux des îles-de-la-Baie-Georgienne en Ontario et des lacs Joffre en Colombie-Britannique. 

Les autobus offrent des services de navette autour de grandes villes comme Toronto et Vancouver, et d’autres projets-pilotes ont également été amorcés au Québec, en Nouvelle-Écosse et en Alberta.

Les fondateurs de l’entreprise, Boris Issaev et Alex Berlyand, tous deux immigrants, ont évolué dans des zones plus urbaines du Canada, avec un accès assez restreint des espaces de plein air. 

« Le Canada est un endroit si incroyable, avec des parcs magnifiques », souligne Boris Issaev.

Ce dernier remarque que de plus en plus de ces parcs « commencent à souffrir de la surabondance de voitures, et qu’il est important que l’industrie du tourisme soit durable à ces endroits ». 

Il note aussi le manque de stationnement ou le coût élevé de celui-ci, ce qui peut parfois décourager certains visiteurs.

M. Issaev affirme qu’un grand nombre de personnes provenant d’Ottawa avaient approché son entreprise pour savoir s’il pouvait offrir ses services ici.

À la Commission de la capitale nationale (CCN), une réflexion avait d’ailleurs déjà été entamée afin de trouver un mode de transport alternatif. 

« On cherchait à savoir comment réduire la quantité de voitures, souligne le gestionnaire des programmes publics et des communications de la CCN pour le parc de la Gatineau, Cédric Williams. Parce qu’on a aussi une congestion de stationnement, notamment lors du colori automnal, et il y a beaucoup de réflexion pour essayer de trouver une façon alternative d’amener les gens dans le parc autre que par les voitures. »

Horaires et prix

Pour le projet-pilote, une navette sera en fonction pour transporter les visiteurs au belvédère Champlain, les 3 et 31 août. 

L’autobus quittera la capitale fédérale à 9 h, et reviendra vers 12 h 30.

Une navette fera également le trajet pour le lac Philippe, partant à 9 h et rentrant vers 15 h 45, les 17 et 24 août, ainsi que les 5, 12, 19 et 26 octobre.

Il en coûtera 20 $ pour les adultes, 18 $ pour les étudiants et les personnes âgées, et 10 $ pour les enfants.

M. Issaev a fait savoir qu’après cet essai, son entreprise étudiera la possibilité d’étirer ce service à long terme, tout dépendamment de la satisfaction des passagers.

Pour M. Williams, ce projet-pilote permettra également de « jauger l’intérêt des gens de la région à avoir accès au parc de cette manière-là ».

Pour plus d’informations : cliquez ici.