Le Droit

Panique chez des enseignants du Québec après l’annonce de conventions collectives suspendues

Helen Moka
La Presse canadienne
MONTRÉAL - État de choc et de panique dans le milieu scolaire après l’envoi de certaines informations à des membres du personnel pour les aviser que leurs affectations, horaires et lieux de travail pourraient être modifiés, voire que «leurs conventions collectives ne tenaient plus», pour faire face à la situation actuelle liée à la pandémie de la COVID-19.