Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La chargée de mission pour le développement de la recherche à l’Université de l’Ontario français (UOF), Linda Cardinal, figure d’ailleurs parmi les personnalités francophones ayant laissé leur empreinte sur 2020.
La chargée de mission pour le développement de la recherche à l’Université de l’Ontario français (UOF), Linda Cardinal, figure d’ailleurs parmi les personnalités francophones ayant laissé leur empreinte sur 2020.

Palmarès Francopresse: Linda Cardinal parmi les personnalités francophones de l’année

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Francopresse a publié lundi son traditionnel palmarès des 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne. La chargée de mission pour le développement de la recherche à l’Université de l’Ontario français (UOF), Linda Cardinal, figure d’ailleurs parmi les personnalités francophones ayant laissé leur empreinte sur 2020.

« Ça m’a vraiment touché parce que je ne m’y attendais absolument pas. J’ai été tellement occupé cette année que c’est la dernière chose à laquelle je pensais », raconte Mme Cardinal au bout du fil. « Je remercie le jury de Francopresse qui a pensé à moi. C’est toujours réjouissant de voir qu’on récompense notre travail. »

Mme Cardinal tient à remercier toutes les personnes qui l’ont épaulée au cours de la dernière année, sans qui elle n’aurait pas pu faire avancer certains dossiers clés.

« Oui, j’ai remporté un titre de personnalité de l’année, mais ce que je fais, ce n’est pas individuel. Je travaille pour une communauté et pour l’avancement de la francophonie, donc c’est une occasion pour moi de saluer et remercier tous ceux qui, à travers moi, défendent la même cause. »

Également professeure titulaire à l’Université d’Ottawa (Ud’O), elle estime être fière de ce qu’elle a accompli en 2020, particulièrement en ce qui a trait avec la confection d’un plan d’action stratégique en recherche pour l’UOF.

« Ç’a été une très belle réalisation et ça m’a amené à rencontrer une centaine de personnes pour leur parler de l’Université de l’Ontario français. Ç’a été un grand moment de mon année, surtout que j’ai terminé ce travail en pleine pandémie. Ce projet-là me permettait d’oublier la COVID-19. On travaille avec une équipe qui est déterminée à réussir et la pandémie n’aura pas raison de nous. »

Mme Cardinal explique que contrairement à ce qu’on pourrait le croire, la pandémie de COVID-19 aura contribué, à un certain degré, à l’avancement de dossiers importants en francophonie.

« La pandémie a accéléré l’avancement de certains dossiers. J’ai fait plein de rencontres en Zoom, peut-être même plus que nécessaire. Ça nous permet de tenir des importantes consultations en réunissant encore plus de gens parce que c’est plus simple sans le déplacement. »

L’année 2020 de Mme Cardinal a été passablement occupée. En plus de ses tâches à l’UOF et à l’Ud’O, elle a aussi été nommée directrice régionale des Amériques au sein de l’Agence universitaire de la Francophonie. Elle a aussi été récompensée en recevant la médaille l’Ordre de la Pléiade de 2020.

Maintenant que 2020 est derrière nous, Mme Cardinal regarde de l’avant et entend continuer de faire avancer les enjeux francophones en Ontario et au Canada en 2021.

« J’espère pouvoir continuer de faire avancer la francophonie à travers différents projets tout en continuant de développer des liens avec mon équipe. C’est le 60e anniversaire cette année de l’Agence universitaire de la Francophonie, il faudrait trouver une façon de souligner ça aussi et de continuer de démontrer l’importance de la francophonie canadienne dans ce grand ensemble qu’est la francophonie internationale. »

Autres nominations

Depuis maintenant 6 ans, le Palmarès Francopresse honore les artisans qui contribuent au rayonnement de la francophonie dans une région ou sur le plan national.

« Les lauréats de cette année sont les visages de l’engagement et de la détermination dans nos communautés francophones. Malgré les nombreux défis qui se sont présentés en 2020, ils ont tous, chacun à leur façon, démontré qu’il est possible de contribuer activement à la vitalité culturelle et communautaire des francophonies canadiennes du pays », détaille la rédactrice en chef de Francopresse, Mélanie Tremblay.

Outre Mme Cardinal, les 9 autres acteurs de la francophonie qui ont été honorés par Francopresse sont :

• Jean-Sébastien Blais - Éducation - Yukon

• Ronald Cormier - Communautaire - Nouveau-Brunswick

• Michel Doucet - Droit et justice - Nouveau-Brunswick

• Xavier Gould - Art et culture - Nouveau-Brunswick

• Brendan Hanley - Santé - Yukon

• Natalia Kusendova - Politique - Ontario

• Dr Heather Morrisson - Santé - Île-du-Prince-Édouard

• Annamie Paul - Politique - National

• Sheila Risbud - Éducation – Alberta