Drummond Munro, cofondateur et président de Superette.

Ouverture des premières boutiques de cannabis à Ottawa

Il y avait de la fébrilité dans l’air dimanche à la boutique de cannabis Superette de la rue Wellington Ouest à Ottawa alors que les employés s’affairaient à mettre les dernières touches au magasin à quelques heures de son ouverture.

La grande région de la capitale fédérale était un désert en matière de vente de marijuana légitime depuis la légalisation de la drogue douce, le 17 octobre dernier. Bien que les consommateurs sont en mesure d’acheter du cannabis en ligne, aucun point de vente n’avait encore pignon sur rue. Gatineau attend toujours l’arrivée d’une première succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC), et des changements de politiques en matière de vente de marijuana en Ontario à la suite de l’élection du gouvernement Ford ont repoussé au 1er avril l’ouverture des premiers dispensaires privés dans la province.

L’oasis est maintenant à vue. Les portes des trois premières boutiques à Ottawa seront ouvertes aux clients à compter de 10 h, lundi. Il y a Fire & Flower sur la rue York, Hobo Recreational Cannabis Store sur la rue Bank et Superette située sur la rue Wellington Ouest.

« Nous sommes dans la dernière étape », a résumé Drummond Munro, cofondateur et président de Superette, rencontré dimanche à son établissement.

« Les produits sont placés sur les étagères, il y a beaucoup de formation avec les employés avec notamment des mises en situation. Nous nous préparons à accueillir la clientèle demain (lundi) », a continué M. Munro.

Les employés, une trentaine environ, seront prêts à répondre aux questions des consommateurs et à fournir des renseignements en matière d’éducation, a précisé M. Munro. Superette vendra aussi des articles pour fumeur, comme du papier à rouler et des pipes, entre autres.

« C’est un jour très excitant. Le cannabis dans la capitale nationale n’est pas une mince affaire. Tout le monde attend l’ouverture des 25 premiers magasins annoncés en Ontario. C’est presque comme si nous retournions au 17 octobre », a noté M. Munro.

Dix magasins ont été autorisés à ouvrir dès le 1er avril par la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO). D’autres boutiques devraient ouvrir au cours des prochaines semaines.

Les dispensaires s’attendent à de longues files d’attente en cette première journée de vente.