Ottawa

Ronald Caza reçoit la clé de la Ville d’Ottawa

L’avocat et fervent défenseur des droits linguistiques, Ronald Caza, a reçu la clé de la Ville d’Ottawa des mains du maire Jim Watson, mardi soir.

Accueilli chaleureusement, c’est dans une salle bondée que le « meilleur ami de la francophonie » a été reconnu pour sa brillante carrière dans le monde juridique ainsi que pour son engagement envers la communauté francophone d’Ottawa.

Ottawa

Plaines LeBreton: un remue-méninges collectif

La première consultation publique de la Commission de la capitale nationale (CCN) pour l’élaboration du nouveau plan de réaménagement des plaines LeBreton a suscité l’engouement mardi soir.

Équipées de leurs feuillets autocollants multicolores sur lesquels ils ont rédigé des dizaines et des dizaines d’idées au sujet de l’avenir du vaste terrain d’une superficie de 56 acres, près de 300 personnes ont répondu à l’appel au Musée canadien de la guerre.

Ottawa

Des élus d'Ottawa veulent éliminer les produits en plastique

Les bouteilles, ustensiles, assiettes et autres produits en plastique à usage unique pourraient disparaître des installations municipales d’Ottawa au cours des prochaines années. Le Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets recommande aux élus d’élaborer un plan pour éliminer ces objets lorsqu’une alternative plus écologique est possible.

Les membres du Comité ont voté à l’unanimité en faveur de la motion présentée par la conseillère Catherine McKenney mardi. Cette dernière souhaite que le personnel propose un plan pour éliminer les objets de plastique à usage unique. Le personnel municipal devra aussi proposer des options pour moderniser le programme de sensibilisation du public à l’eau du robinet «pour dissiper toute idée que l’eau embouteillée est de meilleure qualité».

Ottawa

Le train léger d'Ottawa accueillera ses premiers passagers en septembre

Les usagers du transport en commun devront patienter jusqu’au mois de septembre avant de pouvoir embarquer à bord du train léger à Ottawa. C’est ce qu’a révélé le maire Jim Watson au terme d’une rencontre avec le président d’Alstom qui fabrique les véhicules et le président du Groupe de transport Rideau (RTG) qui construit la Ligne de la Confédération.

Le maire a indiqué que la multinationale française Alstom apportera les ajustements nécessaires à la flotte de 34 trains d’ici le 7 juillet et que RTG remettra les clés du projet dans la deuxième ou la troisième semaine du mois d’août.

« Nous avons été polis, mais fermes en leur rappelant que nous ne sommes pas satisfaits avec les progrès dans la réalisation de ce projet », a déclaré le maire.

À LIRE AUSSI : 

Plus ça change...

Henri Poupart-Lafarge et Peter Lauch, qui sont respectivement présidents d’Alstom et RTG, ont participé à la rencontre dans le bureau du maire mardi en fin d’après-midi. Ce dernier leur a fait part de son mécontentement, rappelant que le projet de 2,1 milliards de dollars accuse un retard de plus d’un an sur l’échéancier initial.

« Je suis venu aujourd’hui à l’invitation de monsieur le maire pour expliquer le travail d’Alstom et ce qui a été fait pour corriger les problèmes rencontrés dans la mise au point des véhicules et l’intégration des véhicules dans le système », affirme M. Poupart-Lafarge, ajoutant que des équipes travaillent sept jours sur sept afin d’accélérer le processus.

Des problèmes de mise au point des portes et des freins ainsi que l’intégration des systèmes dans les véhicules expliquent les retards encourus.

Le président de l’entreprise française rappelle que ce n’est pas rare de découvrir des problèmes lors des tests de mise en service.